lundi 19 décembre 2011

3Q POC: Quoi lire?

Salut!

Je me rappelle une pub du gouvernement faisant la promotion de la lecture et qui disait que si on savait lire, on pouvait se mettre à lire n'importe quoi, du blog à la boîte de céréale.  Si on passe le ridicule de l'annonce qui voulait inciter les ados à lire plus (mettons que lire des boîtes de céréales, c'est pas vraiment l'idéal à suggérer!), elle pose habilement une question: lire, c'est bien, mais quoi lire?  Bonne question n'est-ce pas?

Parce que dans le domaine de la lecture, on a l'embarras du choix.  On peut lire uniquement sur Internet, on peut lire des romans de tous les styles et genres possibles, on peut lire des encyclopédies, des essais, des biographies, des journaux, des magazines, des nouvelles littéraires, des livres de psychologie, bref, quand on parle de quoi lire, il y a l'embarras du choix!  Et quand on pense que de faire la lecture intégrale de tous les journaux publiés chaque jour sur Terre prendrait 10 000 ans, il faudrait sérieusement penser à allonger notre espérance de vie pour pouvoir lire plus!  (Au fait, mon info de 10 000 ans ne doit plus être à jour, j'avais vu ça dans un spot sur Historia il y a bien deux ou trois ans.)

Alors, je pose la question: quoi lire?  Ce qui nous tente est la première réponse qui me vient en tête, mais pas uniquement.  Quoi?  Lire des choses que l'on déteste???  Pourquoi pas?  Lire des choses pour se remettre en question, pour découvrir, pour apprendre, pour comprendre, ce n'est pas juste une question de détente et de loisir de lire!  Même si honnêtement, c'est la principale raison pour laquelle les gens lisent, ce qui explique sans le moindre doute la popularité des romans.  Il y a des gens qui ne lisent à peu près pas de romans, et d'autres qui ne lisent que ça.  Entre les deux, la majorité des lecteurs, avec une forte pente du côté des gros lecteurs de romans.

Mais si on insiste autant dans les discours du gouvernement sur l'importance de lire, sur l'importance de développer le goût de la lecture, c'est pour leur faire lire quoi?  Ne me dites pas que c'est pour leur faire lire des Garfield ou des KidPaddle.  Ou encore des Nombrils.  Quand on apprend à lire à quelqu'un, on espère qu'il l'utilisera au mieux cette habileté pour apprendre, ou à tout le moins pour développer ses capacités.  D'où la question du quoi lire.  Il ne suffit pas de donner le goût de la lecture, encore faut-il éduquer ce goût.  Non, on ne tombe pas dans des auteurs classiques comme Obélix dans sa célèbre potion magique, il faut du temps et un peu de volonté.  Et aussi que quelqu'un nous dise quoi lire, nous ouvre les portes du merveilleux monde littéraire.

Alors, on lit quoi?  Choisir ses lectures relève d'une aventure.  Il y a des bouts du chemin qu'on reconnaît, d'autres qu'on découvre.  C'est en choisissant ses lectures que l'on choisit sa vie de lecteur.  À nous de faire les choix et de ne pas avoir peur de faire des erreurs pour avancer dans celle-ci.

@+ Prospéryne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire