mercredi 7 décembre 2011

La principale source de distraction

Salut!

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, je suis une authentique dingue des chats.  J'adore cet animal, pour moi, c'est un être de mystère, de sensualité et de douceur (bon, surtout dégriffé, mais ça, c'est un détail!)  Je partage ma vie et mon appartement avec deux charmantes chattes de respectivement 5 et 6 ans.  Où plutôt j'essaie de maintenir un peu de discipline pour leur faire comprendre qu'elles habitent chez moi et non l'inverse, mais elles sont assez obstinées pour faire comme si ce n'était pas vrai.  Toutes les deux sont magnifiques et me remplissent de bonheur, sauf dans une seule occasion: leur obstination à vouloir se faire flatter lorsque je lis!

Comprenons-nous, ces charmantes dames me permettent de lire, mais c'est un droit gagné de haute lutte.  Je m'installe le midi, alors que je n'ai qu'une vingtaine de minutes à consacrer à mes lectures et pouf, je reçois une boule ronronnante sur les genoux, qui EXIGE de se faire flatter la madame!  J'essaie de la mettre par terre, de la repousser, mais rien à faire et si je ne leur donne pas assez vite mon attention, elles sont tendances à vouloir mordiller le coin des livres que je lis.  Sacrilège!  Ah non!  Alors, j'étire une main et je tente maladroitement de les gratter derrière les oreilles (ce qu'elles adorent toutes deux) la-dite représentante du genre félin et de tourner les pages en tenant le livre de l'autre.  Résultat, mon livre se rempli de poils soulevés par le gratouillis et je fini souvent par en avoir plein le nez.  Et quand je fais mine de mettre mon livre de côté pour leur accorder 5 minutes de ma pleine attention afin qu'ensuite elles me fichent la paix, elles se sauvent.  ??%&)&%)&*%&() de chat!

Même chose le soir lorsque tranquillement installée et prête à plonger le nez pour quelques heures ou quelques minutes dans un livre, je me retrouve assaillie par les miaulements plaintifs d'une jeune chatte qui souhaite avoir mon attention.  Si je met mon livre de côté, même résultat: elle se sauve.  Merdouille!  Je reprend le livre, elle reprend ses miaulements à fendre l'âme de minette délaissée.  Je finis par m'étirer la main pour procéder aux gratouillis, mais bon, ce n'est jamais qu'une solution temporaire!  Quoique parfois, quand je suis chanceuse, je finis par bénéficier d'un confortable chauffe-pied.  Hé, il faut bien que je n'ai pas que des désavantages à avoir des chattes aussi envahissantes dans mes lectures!

Bon et pour ceux qui se poserait la question, non, quand je lis un livre sur les chats, ça ne fait absolument aucune différence.  Je crois qu'en plus de ne pas savoir lire, elles ne reconnaissent pas non plus un chat en photo...  Si elles pouvaient seulement me ficher la paix un peu des fois!  Ça serait le fun, mais en même temps, ça me manquerait de ne pas entendre ronronner à côté de moi... Que j'ai le coeur tendre!

@+ Prospéryne

7 commentaires:

  1. La défunte chatte de ma mère était un bon compagnon de lecture : elle exigeait 2 minutes de caresses, puis elle se couchait sur mes genoux et était très contente que je ne bouge pas pendant la demi-heure suivante.

    En fait, si je me déplaçais ou si je faisais du bruit en lisant (éclat de rire ou autre), elle miaulait de mécontentement! lol!

    RépondreSupprimer
  2. @Gen, moi, si je suis installée pour lire et que j'ai le tort de bouger ne serait-ce qu'un peu, elles prennent la poudre d'escampette! Chanceuse qu'elle daignait rester cette chatte-là!

    RépondreSupprimer
  3. Surenchère: Mes chats à moi se couchent carrément sur mon livre. Le seul moyen de les éloigner est de remplir leur bol de petites croquettes.

    Chez moi, lecture = obésité féline ;)

    RépondreSupprimer
  4. @Pat, moi elles ont leur bouffe à heure fixe, alors elles ont juste développé un besoin pathologique de caresse quand je m’assois pour lire. :P

    RépondreSupprimer
  5. Je dois pas être normale! Je sais pas comment vous faites pour laisser ces animaux monter sur vos genoux. Mais bo, semble que je suis un ca rare :)

    RépondreSupprimer
  6. * Mais bon, semble que je sois un cas rare ;)

    Désolée pour les lettres manquantes!

    RépondreSupprimer
  7. @Lucille, moi je ne comprends pas comment on ne peut pas les aimer... :)

    RépondreSupprimer