vendredi 16 décembre 2011

Laisser un livre nous tomber dessus

Salut!

Je vous met au défi: combien de fois au cours de la dernière année avez-vous laissez un livre vous tomber dessus sans l'avoir recherché?  Sans blague!  Combien de fois avez-vous ouvert un livre sans en avoir entendu parler au préalable, dont personne ne vous avait dit qu'il était bon ou mauvais, sans avoir une vague idée de l'histoire ou du style, ou d'en avoir déjà lu un autre du même auteur, bref, une totale aventure?  Honnêtement?  Pour ma part, je cite trois titres pour 2011, trois livres qui me sont tombé dessus sans que je m'y attende, qui se sont retrouvés dans mes mains sans que je l'ai prévu et surtout sans que j'ai d'idées faite dessus au préalable.  Trois découvertes.  Pas nécessairement des coups de coeur, mais des livres dont souvent, je me souviens longtemps, très longtemps après.  Parce que dans ma vie de lectrice, ils ont représenté une totale découverte. 

On choisit souvent ses lectures, mais le côté aventure de celle-ci?  Parce qu'il y a toujours une découverte associée au livre.  Si vous écoutez une émission à la radio, à la télévision, que vous lisez un article dans le journal ou dans un magazine, on cherche à vous faire découvrir un livre, à vous donnez l'envie de le lire.  Mais on vous prémâche le travail: on vous dit des bouts de l'histoire et bien souvent on accompagne le tout de quelques épithètes, flatteurs ou non.  Quand vous arrivez avec le livre dans les mains, vous n'avez pas une opinion neutre, vous avez déjà une idée du livre.  Quand vous entrez dans une librairie ou à la bibliothèque, vous irez spontanément vers ce livre parce qu'il faut vibrer une corde en vous: vous êtes en terrain connu.  C'est bien, mais la découverte, elle, vous en faites quoi?

Même avec toute la bonne volonté du monde, les médias ne pourraient couvrir l'ensemble des nouveautés annuelles dans le monde du livre.  C'est physiquement impossible.  Et les médias n'ont pas de bonne volonté envers le livre, ce qui est encore pire!  Alors, on se retrouve avec une centaine de titre au gros max qui sont couverts par les médias annuellement.  Le reste ne vaut rien?  Non, bien au contraire, mais il faut vouloir sortir des sentiers battus et accepter de prendre un risque!  Celui en premier lieu d'être déçu de tomber sur un livre pourri ou encore de se rendre compte au bout de trois pages que ce n'est vraiment pas pour nous.  Oui, ça fait partie du jeu.  Mais on risque tout autant de rester indifférent, ou encore, d'adorer littéralement et de le recommander à tout le monde ensuite!  On peut aussi risquer de découvrir un auteur qui marquera notre vie. On risque.  On peut gagner ou perdre, mais que serait la vie sans la chance de remporter le gros lot, ne serait-ce que dans notre vie de lecteur?  Car n'est pas par la grande porte qu'entre les plus belles lectures de notre vie, c'est par la petite, toujours, parce que c'est de là que viennent les surprises!

@+ Prospéryne

5 commentaires:

  1. Et ces trois titres sont?
    Tu voulais vérifier si on te lisait, hihi?

    RépondreSupprimer
  2. Attends un peu ClaudeL, j'ai même pris la peine de vérifier parmi toutes mes lectures depuis le début de 2011! Et au final, il y en a plus que trois...
    La réparation de Katia Gagnon
    Pouvoirs obscurs: L'invocation de Kelley Armstrong
    Le dernier jardin: Éphémère de Lauren De Stephano
    Élise de Michel Vézina
    L'appât de José Carlos Somoza
    La chasse sauvage: Les chants de la terre d'Elspeth Cooper
    Hihihi! Et oui, j'applique ce que je propose aux autres! :P

    @+ Prospéryne

    RépondreSupprimer
  3. En effet, ces titres ne me disent absolument rien. À ma défense: ce n'est pas moi la libraire, hihi!

    RépondreSupprimer
  4. Honte à moi!
    En 2011, je crois que je n'ai laissé aucun livre me tomber dessus.
    J'ai toujours soigneusement choisi, étudié, analysé mes achats.

    J'suis ben plate :(

    RépondreSupprimer
  5. @ClaudeL, je confesse que ce sont tous des services de presse qu'on m'a foutu dans les mains et que j'ai pris la peine d'ouvrir. De belles découvertes, alors soit j'ai de bons reps qui connaissent bien mes goûts, soit le hasard fait bien les choses!

    @Pat, donc, ta résolution pour 2012: en avoir au moins un? Lâche un peu l'analyse, sort ton chapeau d'explorateur et va faire un tour dans une librairie près de chez vous. :D

    RépondreSupprimer