jeudi 22 septembre 2011

Lire un crayon à la main

Salut!

Je dois avouer que je n'aime pas trop écrire dans mes livres.  Quand je le fais, je brise un vieux tabou implanté par ma mère afin d'éviter que Frérot et moi ne confondions album à colorier et album à lire...  Pas de crayon dans les livres!  Du coup, j'ai toujours un petit goût d'interdit sur les lèvres quand je le fais.  Et puis, je trouve qu'il y a rarement assez de place dans un livre pour prendre des notes!  Dernière raison, il est très rare qu'un crayon traîne dans mon petit coin lecture.  Alors quand me vient l'idée de souligner une phrase lue dans un livre, le simple fait de devoir me lever pour aller en chercher un et souligner le-dit passage suffit bien souvent largement à me décourager!  Je l'ai parfois regretté, mais mon excellent mémoire visuelle fait en sorte que j'ai très souvent retrouvé le passage que je voulais relire.

N'empêche, je sais que si pour moi, écrire dans un livre n'est pas naturel, ce n'est pas le cas de tout le monde.  Et puis, j'ai commencé récemment à le faire et je dois avouer que c'est une très bonne façon de ponctuer sa lecture.  Attention, pas dans des romans par contre, je le fais surtout dans des livres de réflexion ou de psychologie.  C'est une façon comme une autre de laisser son empreinte sur le livre, de se l'approprier.  On marque notre livre de nos idées.  Parce que même si on ne fait que souligner des passages, on ne soulignera jamais exactement les mêmes d'un lecteur à l'autre.  Et si on écrit des commentaires dans la marge, ils nous seront personnels.  Souligner des passages ou les annoter, c'est relire deux ou trois fois la même phrase pour mieux en comprendre et en décoder le sens. 

Par contre, je crois que ma méthode préférée de lecture avec un crayon à la main consiste à écrire dans un cahier de notes à portée de main.  Je garde cette méthode surtout pour les livres ardus, ou encore pour les livres dont la lecture ne serait-ce que d'un chapitre ne peut s'implanter dans ma mémoire sans avoir pris des notes.  J'ai fait ça assez souvent.  J'avais essentiellement commencé avec mes manuels scolaires, mais bon, j'ai continué.  Ce n'est pas toujours évident de lire un livre d'une main et de l'autre, de noter ce que l'on souhaite écrire, mais bon, avec un peu d'entraînement à cette gymnastique, on finit par y arriver!  Je ne recopie pas le livre, j'écris ce que j'ai compris de ma lecture, les réflexions que ça provoque chez moi.  Je prends des notes de lecture en quelque sorte.  Le pire est sans doute que je ne les relis jamais!  C'est simplement le fait de les noter qui me permet de mieux les retenir et de mieux les approfondir.  Bon, je sais, je suis une indécrottable visuelle, mais surtout, je dois dire que le fait de les écrire m'aider à faire une lecture plus en profondeur de ce livre.

Et dire que pendant des années, j'ai pesté contre ceux qui écrivaient dans leurs livres...  Je suis devenue aussi pire qu'eux!

@+ Prospéryne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire