mercredi 10 octobre 2012

Marianne de George Sand

Marianne  Georges Sand  72 pages Lu en numérique *



Résumé:
Pierre André, homme modeste qui toute sa vie a été arrêté par sa timidité, revient s'installer dans sa région natale après avoir travailler pendant des années à Paris.  Il compte se retirer là, auprès de sa mère.  Il y a bien sa jeune voisine, Marianne Chevreuse, mais comme il est son parrain, il ne peut espérer, d'ailleurs, sa modestie l'empêche d'y penser.  L'arrivée d'un jeune parisien, souhaitant mettre épouser Marianne pour mettre la main sur sa dot et sur son logis vient bouleverser l'équilibre de la vie de Pierre André.

Mon avis:
Ça ressemble beaucoup à La Mare au diable, un homme plus âgé aimant une femme plus jeune que lui et se laissant arrêter par tout plein de petits détails que la vie en société impose.  C'est très bien écrit, ce qui ne surprend guère sous la plume de Georges Sand, mais ces chastes chassés-croisés amoureux sont d'une autre époque et font preuve d'un charme passé.  Il faut bien aimer l'époque pour l'apprécier, sinon, ben on trouve ça un peu plat.  N'empêche, les personnages sont intéressants, Marianne et son indépendance assumée, rare pour l'époque, Pierre André et sa modestie maladive.  Entre eux, Madame André et le jeune Parisien ont peu d'envergure, mais ce n'est pas grave.  Ils sont là pour servir une autre histoire.  En fait, le tout aurait très facilement pu être adapté en pièce de théâtre si ce n'est l'importance incroyable accordée à la nature.  Là-dessus, c'est du Georges Sand tout craché.  Les beautés de la nature et de la simplicité de la vie rurale sont largement vantée et aussi le respect de la nature dans sa beauté propre, sans les artifices de l'art ou de la science.  Un bon petit livre, lecture facile et rapide, mais pas son meilleur.  En fait, c'est parce que l'héroïne a le même prénom que moi que j'avais envie de lire cette histoire!

Ma note: 3.25/5

* Le fichier numérique que j'ai lu étant de piètre qualité (certains mots étaient remplacés par des signes genres ?&Yeuse pour Chevreuse par exemple et les paragraphes étaient placés d'une façon absolument pas conforme au texte), je ne vous mets pas le lien.  De toutes façons, j'ai aucune foutue idée de l'endroit où je l'ai pris celui-là!

3 commentaires:

  1. Comme moi qui aimait tant Le club des cinq d'Enid Blyton parce que le personnage principal féminin tenait absolument à se faire appeler Claude!

    J'ai cherché ton Marianne numérique... pas trouvé non plus, pour moi, tu as eu ça illégalement, hihi!!

    RépondreSupprimer
  2. @ ClaudeL: Georges Sand est du domaine public ;-)

    @ tout le monde: pour des ebooks du domaine public de qualité: http://www.ebooksgratuits.com

    @ prospéryne: ça ne te dérange pas que je mette un lien externe sur ton blog, j'espère ? sinon, tu peux supprimer...

    RépondreSupprimer
  3. @ClaudeL, tout ce qu'il y a de plus légalement, George Sand est du domaine public. Par contre, je le jure, aucune idée de l'endroit où j'ai trouvé ce fichier! Si tu le veux, je te l'envoie par courriel avec grand plaisir! :)

    @Sébas, aucun problème pour ce lien, je vais moi-même régulièrement écumer ce site pour trouver des livres numériques gratuits. Ils font vraiment du bon boulot. En fait, je l'avais déjà mis en lien pour d'autres livres numériques que j'avais lu! ;) Mais Marianne est pas là-dessus...

    RépondreSupprimer