jeudi 18 octobre 2012

Cinquante nuances de Grey de EL James

Cinquante nuances de Grey  EL James  JC Lattès  551 pages


Résumé:
Anastasia Steele est une étudiante en littérature tout ce qu'il y a de plus ordinaire jusqu'au jour où elle rencontre le milliardaire Christian Grey en remplaçant au pied levé sa meilleure amie pour une entrevue.  Rapidement, ils se revoient et malgré l'attirance incroyable qu'il y a entre eux, Anastasia ne peut s'empêcher de remarquer les côtés sombres de Christian: maniaque du contrôle, il refuse d'être touché et de parler de lui-même.  Lorsqu'elle découvre en plus qu'il est un adepte du sado-masochisme, elle ne peut s'empêcher de douter, même si son désir pour lui est extrêmement puissant.

Mon avis:
Ce livre, c'est du Harlequin.  Du HAR-LE-QUIN.  Rien de plus et rien de moins.  Une histoire où le plus important est avant tout de savoir si oui ou non ils vont finir ensemble et toute la valse-hésitation qui va avec, où c'est des fois oui, des fois non.  Ok, l'aspect sado-masochiste, relation Dominant-Soumis, fait différent, mais c'est tellement mal écrit que ça reste dans cette catégorie quand même.  On effleure, on en parle, mais ça ne va pas plus loin que quelques scènes qui passeraient pour des trucs pour midinettes à comparer du Marquis de Sade.  L'horreur!  De plus et ça, je ne peux m'empêcher de le dire, j'ai pensé à plusieurs reprises à mes amis qui font de la direction littéraire en lisant ce livre: un conseil, ne le lisez pas, vous allez vous arracher les cheveux!  Des adjectifs qualificatifs qui reviennent une multitude de fois dans un même chapitre, des tournures de phrases répétitives, bref, rien de ce côté-là.  Au niveau de l'écriture, c'est pourri.  On m'avait pourtant prévenue.  Comme me l'a dit la rep de cette maison d'édition: mais c'est tellement mal écrit!  La psychologie des personnages est ultra-primaire (miss est nunuche et monsieur est un ténébreux au lourd passé qu'on nous dévoile évidemment au compte-goutte), donc tous les éléments sont là pour un bon vieux roman Harlequin comme on est habitué d'en voir passer en série.  Petit détail qui m'a fait littéralement lever au plafond, quand Anastasia demande à Christian pourquoi il aime le sado-masochisme, il lui répond qu'il est comme ça.  La même réponse qu'un batteur de femme aurait dit à sa conjointe après sa première volée.  Hum...  Christian fait des efforts à sa façon durant tout le livre, mais bon, il reste comme il est.  Et le sexe?  C'est tellement exagéré, mais tellement que ça en perd à peu près toute vraisemblance.  Les scènes sont courtes (même pas 100 pages sur 550) et vraiment, j'ai tellement lu mieux!  Voyez-vous mesdames, cette chère Anastasia a son premier orgasme lors de sa première relation sexuelle alors que monsieur... lui caresse les seins!!!!!!!!!!!!!!  Et à chaque fois, elle jouit pratiquement sur commande, en rasant perdre conscience à tous les coups tellement son homme il est bo-eau!  Il lui fait de l'effet parce qu'il est beau, hein, rien d'autre.  Ah oui, petit truc en passant, il ne maîtrise pas les préliminaires, c'est pas son truc, comme il le dit lui-même.    Donc, côté littérature érotique, j'ai lu largement mieux!  Côté sado-masochiste?  Euh, trois scènes, ma fois relativement soft au final dans tout le livre.  On passe beaucoup plus de temps dans l'intrigue à en parler qu'à le faire, en particulier concernant le fameux contrat qui doit lié Ana et Christian en tant que Soumise et Dominant.  Pour vous dire, on en parle durant environ 450 pages sur 550 et je ne vous dis pas comment ça fini! (ceux qui veulent le savoir, envoyez-moi un courriel, ça va me faire plaisir).  Bref, beaucoup de bruit pour vraiment, mais vraiment rien au final.  Si vous voulez lire quelque chose de mieux dans le genre, aller lire les séries de bit-lit chez Milady, ça au moins ça vaut vraiment la peine! 

Ma note: 2/5

Je remercie (quand même!) Hachette et plus particulièrement Valérie pour ce service de presse.  (oui, je sais, tu m'avais prévenue...)

14 commentaires:

  1. Wow, tu donnes quand même 2 sur 5 pour ça? :P

    RépondreSupprimer
  2. @Vincent, je me sens de nature généreuse ce matin :P

    RépondreSupprimer
  3. J'ai pas été impréssionné non plus. J'ai préféré lire Kushiel de Jacqueline Carey (Chez Bragelonne), selon moi, c'était beaucoup plus "sado-maso" mais l'histoire était tellement meilleur! Tout le "buzz" autour de 50 nuances de Grey, et tellement mauvais... mais bon, j'en vends :(

    RépondreSupprimer
  4. @Jean-François, moi aussi j'en vends :( Le pire, je crois, est sans doute la cliente qui est revenue en me disant que ce livre était vraiment très sexuel... Elle a vraiment rien lu dans sa vie la pauvre! On m'avait recommandé Kushiel, je note!

    RépondreSupprimer
  5. Lol! C'est pas mal de ça que ça avait l'air selon les extraits que les collègues de bureau m'avaient fait lire (en rougissant). J'ai eu la nette impression que les scènes de sexe de la série Sookie Stackhouse étaient plus émoustillante.

    Et là il y a "Regarde-moi" de Natasha Beaulieu qui s'en vient chez Alire. Ça ça risque de décoiffer les matantes! :p

    RépondreSupprimer
  6. @Gen, je vais recommander le Natasha Beaulieu à ma cliente. Peut-être qu'elle découvrira la vérité sur Fifty Shades :P

    RépondreSupprimer
  7. Hahaha! J'avais hâte de voir ce que tu en pensais! Avec ce que je lisais dans tes «Aujourd'hui...», j'avais une idée de ton avis ;)

    RépondreSupprimer
  8. Bon, au moins je sais que je ne perdrai pas mon temps à lire ça après tout le buzz que ça a suscité. C'est décevant!

    RépondreSupprimer
  9. Je suis très admirative : Tu as réussis à le finir!! hahaha:)
    J'évolue dans le monde BDSM et je vis le SM....(Et ça ne me gêne vraiment pas de le dire)donc imagine à quel point j'ai pu être exaspérée!!

    Dans le genre je te conseille le grand classique : Histoire d'O, de Pauline Réage, mais aussi trois autres bonnes lectures SM :
    -Captive de Valérie Boisgel
    -Frappe-moi de Mélanie Muller
    -L'étudiante de Vanessa Duriès

    Et comme le dit si bien Geneviève, il y a la nouveauté de Natasha Beaulieu qui s'en viens! (yesss!)

    RépondreSupprimer
  10. @Pat, oui, je crois que tout le monde devait s'en douter! :P

    @Hélène, oui, va lire autre chose, tu vas beaucoup mieux utiliser ton temps.

    @Anne-Marie, j'imagine l'exaspération des gens qui comme toi aiment le SM et qui voit ce truc rose bonbon passer pour ce que vous faites... Les cheveux me dressent sur la tête rien qu'à y penser! Et je suis d'autant plus découragée par le nombre de clientes qui me reviennent en magasin en pleurant presque parce que la suite n'est pas sortie encore et se demandant quand elle va sortir...

    Au fait, petite question personnelle, est-ce que c'est coutume dans le milieu d'établir un contrat comme Christian veut en faire signer à Ana. Enfin, si tu as lu le livre...

    RépondreSupprimer
  11. J'ai lu le livre jusqu'à la page 300 environ

    Le contrat, c'est l'élément qui se rattache le plus à la réalité. Deux personnes sérieuse qui veulent entamer ce genre de relation doivent passer par le contrat, question de sécurité entre autre :)

    RépondreSupprimer
  12. Intéressant tout ça! C'est sûr que tu viens de me faire économiser de l'argent, ma chère! :D

    Ce qui est décourageant, c'est qu'à ma librairie, il y a une table (pas un présentoir, une TABLE!!!) remplie avec juste ce roman. Pas de place pour les autres, c'est LE hit de l'heure. Je comprends la librairie de cibler le truc qui vend en ce moment, mais mon coeur saigne en voyant que les bouquins de mes copains ont la chance, au mieux, de se retrouver dans des fonds de rangées, cachés, loin des regards... :(

    RépondreSupprimer
  13. @Isabelle, tant mieux si je te fais économiser!

    Nous aussi, on a une belle pile en plein milieu de la colonne des nouveautés, mais heureusement, ça prend pas toute la place. Que veux-tu, une librairie reste un commerce... C'est pas ça qui personnellement m'écoeure le plus (je dois avoir développer un plus haut seuil de tolérance), c'est plutôt les clientes qui à la queue-leu-leu viennent me demander la suite parce que c'est tellement BON!!! Là, j'avoue, je décroche...

    RépondreSupprimer