mardi 23 octobre 2012

Maître et serviteur de Léon Tolstoï

Maître et serviteur  Léon Tolstoï  Édition établie par la Bibliothèque russe et slave  58 pages  Lu en numérique*


Résumé:
Vassili Andréitch Brekhounov a une affaire importante à traiter.  Il quitte sa demeure en pleine tempête de neige, alors que la nuit est proche, de peur de voir celle-ci lui filer sous le nez.  Ignorant les éléments et les appels à la sagesse, il décide de foncer dans la poudrière blanche, tout entier à son idée de profit.

Mon avis:
Ce récit, bref, est plus une nouvelle qu'un roman, mais il semble bien représenté, à mon sens, l'écriture de Tolstoï: ça parle de la Russie, de l'âme du paysan russe, de ceux qui ont fait le pays pendant des siècles.  C'est une histoire simple, un homme désirant plier la nature à sa volonté et qui découvre qu'il ne le peut pas de la plus dure des façons.  Il n'y a qu'une poignée de personnages, mais ceux-ci sont découpés à la serpe, à gros traits: ils représentent des figures éternelles plus que des personnages définis et en ce sens, ils sont universels.  Dans la cinquantaine de pages que compte la nouvelle, on suit l'introspection de Vassili Andréitch, depuis l'arrogance de l'homme d'affaire au départ jusqu'au complet retournement vers la fin.  Un peu également celle de Nikita, son serviteur, qui l'accompagne dans cette aventure, serviteur jusqu'au bout des ongles que ce Nikita, incapable d'inventer une pensée personnelle.  Qui suivra son maître, même si les décisions de celui-ci manque singulièrement de jugement.  Une nouvelle courte, dont la fin m'a un peu surprise, mais qui en même temps est excellente, très parlante je trouve.  Reste maintenant à me taper quelque chose de Tolstoï d'un peu plus substantiel!

Ma note: 4/5

* Le livre numérique que j'ai lu est disponible ici.  L'édition française a été établie par la Bibliothèque russe et slave qui demande à ce qu'on mentionne la provenance de ses fichiers, ce que je fais évidemment avec grand plaisir!

4 commentaires:

  1. Je suis en retard dans ma lecture des oeuvres russes! Je n'ai lu que Tchekhov!

    Que me conseilles-tu?

    RépondreSupprimer
  2. @Pat, ouf, je suis mal placée pour conseiller! C'est le premier auteur russe que je lis ou presque :(

    RépondreSupprimer
  3. Je suggère "Une journée dans la vie d'Yvan Dessinovitch", d'Alexandre Soljénitsine. Court et efficace, une fenêtre sur les camps de travail en Sibérie, dans les années 1920.

    RépondreSupprimer
  4. Désolée mais cette photo est celle de son fils Ilya, ce n'est pas Lev Tolstoï....

    RépondreSupprimer