mercredi 26 juin 2013

Les vertus soporifiques de certains livres

Salut!

Étudiante à l'université, il m'arrivait d'avoir de gros problèmes de sommeil à cause du stress des dates de remise, examens et autres trucs liés à la vie universitaire.  Dans ces cas-là, rien ne m'aidaient mieux à dormir que mes recueils de textes obligatoires à lire.  Un petit dix minutes là-dedans vous garantissait de retourner au lit et de bien dormir ensuite!  Pas que c'était ennuyeux en soi, c'est juste que de lire ces recueils-là à deux heures du matin était un excellent moyen pour faire comprendre à mon cerveau qu'il était temps d'aller dormir!  Ça ne marchait pas avec des romans par contre, là, j'avais du mal à me rendormir, trop prise dans l'intrigue...

J'ai gardé le truc depuis.  Certains livres sont soit ennuyeux, soit trop complexes pour être lus de nuit.  Les lire aux petites heures du matin est souverain pour vous redonner envie de retourner vous blottir entre vos couvertures bien chaudes.  L'effort intellectuel à fournir est trop grand, alors on tombe endormi sur nos chères pages.  Ou encore, on prend un texte obscur de philosophie ou un classique au style ampoulé totalement dépourvu d'action, ce qui nous garanti un ennui total et donc un retour dans les bras de Morphée rapide.  À moins de se découvrir par la même occasion un intérêt soudain pour la dialectique de Platon.

Je parle de mes lectures insomniaques, mais certains livres peuvent avoir le même effet en plein jour!  Souvent, c'est plus une question de personne d'ailleurs que de livres: la prose de Nietzsche pourra enflammé une personne... et faire mourir d'ennui une autre!  Chacun ses livres endormant!

@+ Mariane

3 commentaires:

  1. Faut juste arrêter de penser ou être assez fatigué pour ne plus être capable de lire... ni de penser.
    Par contre, as-tu des livres pour lire à six heures le matin qui rendorment?

    RépondreSupprimer
  2. Mon somnifère préféré : le premier chapitre de l'Illiade, dit le "catalogue des bateaux". Le reste est pas mal, mais ça c'est pénible!!!

    RépondreSupprimer
  3. @ClaudeL, à six heures le matin qui rendorment? Hum, je saurais pour moi, mais pas pour toi. Quoique Geneviève a une assez bonne suggestion!

    @Gen, je me suis essayée à L'Illiade, mais je crois que j'ai abandonné au bout de dix pages. Tu viens de me rappeler pourquoi!

    RépondreSupprimer