mardi 11 juin 2013

Hunger Games de Suzanne Collins

Hunger Games  Suzanne Collins  Pocket jeunesse 382 pages


Résumé:
Panem, pays constitué sur les ruines des États-Unis et du Canada est séparé en douze districts strictement séparés, chacun en charge de la production d'une chose en particulier: nourriture, produits de luxe, technologies, charbon, etc.  Dans ce monde, chaque année, on organise les Hunger Games, les Jeux de la faim, où doivent s'entre-tuer 24 candidats de 12 à 18 ans, 12 garçons et 12 filles, provenant de chacun des districts.  Katniss Everdeen vient du District 12 et se porte volontaire pour participer au Jeux à la place de Prim, sa petite soeur de 12 ans.  Habile chasseuse, débrouillarde, habituée à survivre en forêt, Katniss n'est pas une petite oie blanche.  Elle a apprit ne pas se laisser décourager par la faim, les obstacles et la peur.  Chez elle, la survie est comme une seconde nature.

Mon avis:
Bon, enfin, je me lance dans cette série qui a fait couler beaucoup d'encre!  Le résultat.  Ouf, moyen.  Je dois avouer que je n'ai pas trop accrocher.  J'ai bien aimer ma lecture, mais sans plus.  L'idée est intéressante, l'intrigue est bien menée, le problème est dans le style d'écriture de l'auteure.  Que c'est fade!  Le niveau de langage est peu élevé et ça n'a pas le charme de l'écriture d'autres oeuvres.  On suit Katniss d'un bout à l'autre du livre et elle est intéressante, sauf qu'elle manque un peu d'étoffe pour une héroïne de livre.  Peeta par contre, est très bien.  J'ai vu ce qui avait fait le succès du livre, mais je ne l'ai pas ressenti.  Dommage.  Ça se lit bien, il y a quand même un côté page turner intéressant, mais ce n'est pas ce qui fait la qualité d'un livre!  Pour ce qui est de la science-fiction, bien, je n'ai pas été trop épatée.  En fait, je l'ai lu, je suis contente de l'avoir lu, mais j'ai pas grand chose à dire sur ce livre à part que le style de l'auteur était fade.  Vraiment fade.  Dommage.  Je vais quand même lire la suite parce que j'ai bien aimé tout de même, mais c'est le genre de livre qui me sorte de l'esprit une fois lus.  À noter, j'ai vu le film avant de lire le livre, mais je ne pense pas que cela ait eu une influence sur mon jugement de quelques façons que ce soit.

Ma note: 3.25/5

3 commentaires:

  1. Moi, je fus très heureuse d'avoir eue ce livre entre les mains. Comme j'étais en panne de lecture de fictions, ce livre m'a permis de retrouver un plaisir coupable qui s'était évanoui.

    J'ai également lu le livre après avoir vu le film. J'ai apprécié davantage ce premier, par le fait que c'était plus détaillés en ce qui concerne l'histoire et les relations entre les personnages. Le film n'en fait qu'un survol.

    Pour le volet SF, il faut le prendre comme n'étant que la trame de fond. J'ai perçu Hunger Games comme une version futuriste de ce qui est arrivé dans des livres de Charles Dickens. La révolte des pauvres envers les riches. C'est pratiquement pareille. C'est beau à lire. (J'ai lu les trois, ce pourquoi j'écris cela)

    Peut-être qu'il n'est pas adressé à tous ou plutôt destiné à un type de lecteurs?

    RépondreSupprimer
  2. Je suis assez d'accord avec toi, Marianne. Un page-turner qui m'a fait passer un bon moment de lecture, mais avec certaines naïvetés -- et de grosses incohérences pour le côté science-fiction, surtout dans la construction de l'arrière-monde.

    J'avais publié une critique sur mon blogue, où je comparais Hunger Games à Battle Royale, parce que la comparaison entre les deux était souvent faite dans les médias et parce que ça me tentait de me livrer à quelque délire pseudophilosophiques :-)

    http://philippe-aubert.blogspot.ca/2012/08/hunger-games-et-battle-royale-deux.html

    RépondreSupprimer
  3. @Gabrielle, tant mieux si tu as apprécié cette série et qu'elle t'a reconnectée avec la lecture.

    @Phil-Aubert, je viens de lire ton billet. Intéressante comparaison!

    RépondreSupprimer