mercredi 21 septembre 2011

Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi de Dominique Loreau

Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi  Dominique Loreau  Marabout 223 pages

Résumé:
Alors que le ménage est une activité traditionnellement féminine et peu valorisée, Dominique Loreau explique qu'elle est en fait une des bases du zen.  Que de nettoyer son intérieur n'est ni mauvais ni sale, mais peut être considérer comme une forme de méditation, voire de danse, mais surtout que de faire le ménage chez soi peut permettre, par les gestes répétés et l'attention porté au moment, à faire le ménage en soi.

Critique:
Disons-le tout de suite, je n'adhère par à tout ce que dit Dominique Loreau, mais pourtant, j'ai adoré son livre!  Dans notre monde qui adore que tout soit propre et net, mais qui dévalorise le fait de sortir guenille et nettoyant pour faire briller notre intérieur, elle affirme au contraire que faire le ménage chez soi est aussi important que de se laver ou de s'habiller correctement, parce que c'est notre intérieur que l'on entretien, donc un peu notre propre vie.  Magnifique ouvrage, un peu longuet par moment, la partie où elle dit que faire le ménage ressemblent à du conditionnement physique ou à de la danse m'a nettement moins accroché, mais reste que la façon de présenter les travaux ménagers comme faisant simplement partie de la vie et non comme une tâche lourde dont on doit se débarrasser m'a beaucoup plus.  Faut dire que pour une traîneuse comme moi, ce livre tombait à pic!  On y donne d'excellents conseils et il m'a donné la motivation d'entreprendre un très salutaire grand ménage chez moi.  Juste pour ça, ça valait la peine de le lire!

Ma note: 4.25/5

Je remercie Hachette et plus particulièrement Robert pour ce service de presse.

2 commentaires:

  1. Je dois dire que si j'étais riche, je ne me paierais pas une femme de ménage, mais bien du temps libre pour faire le ménage. Je me sens bien quand ma maison est propre, bien rangée et sent bon. Faire le ménage m'oblige à replacer, trier, jeter... ça évite de s'encombrer.

    Et puis comme je fais souvent mon ménage avec des poids attachés aux chevilles et aux poignets, avec mon Ipod sur les oreilles, c'est vrai que c'est comme de l'exercice! :)

    RépondreSupprimer
  2. Faire le ménage avec des poids! Hé, excellente idée ça Gen! Et puis, moi non plus, je n'aime pas les femmes de ménage, ça me donnerait l'impression que ma maison n'est pas vraiment à moi parce qu'un étranger irait dans tous les recoins de mon intimité. Brrrr....

    RépondreSupprimer