dimanche 21 août 2011

Chère Julia de Brian Biggs

Chère Julia  Brian Biggs  La Pastèque  108 pages

Résumé:
Un homme écrit une lettre à une Julia, parlant de vol d'oiseau, d'un homme inquiétant et d'un voyage dans l'Arizona.  

Critique:
Drôle d'oiseau que cette BD que j'ai prise au hasard. On y suit les aventures d'un homme qui écrit une lettre à une femme.  Son lien avec cette femme?  On ne sait pas.  Le sujet de la lettre?  Une rencontre avec un inconnu aux intentions obscures.  L'histoire?  Pas particulièrement précise elle non plus.  Mais le génie de l'auteur est dans la façon dont il a découpé l'histoire entre les cases.  Ici, c'est l'image, les plans, le dessin qui font passer le récit beaucoup plus que les mots.  En trois cases sans texte, mais aux dessins finement choisis, on comprend plus de choses que l'on ne pourrait s'y attendre.  Il faut être attentif toutefois et savoir détailler attentivement les dessins car le coup de crayon de l'auteur est habile et inventif.  Je crois que je n'ai toujours par compris le but de la BD, mais ça parle de voler comme un oiseau.  À la fois étrange et invitant, tant et aussi longtemps que l'on se donne le droit de ne pas tout comprendre de cet étrange opus.

Ma note: 3.25/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire