lundi 22 août 2011

L'arrivée d'une nouveauté attendue

Salut!

Je suis une fan de séries.  Alors, disons que quand je commence une série, j'attends habituellement impatiemment le prochain tome.  Selon une formule pas très scientifique qui pourrait s'écrire comme suis: temps d'attente très long + montrée d'impatience dans les semaines qui précèdent la sortie + envie de la série + dernière tome de celle-ci = réaction très exagérée lors de l'arrivée du livre.  Je trépigne souvent comme un caniche excité lorsque les boîtes contenant le dit-livre ci-impatiemment cité comme très attendu daigne enfin franchir les portes arrières du magasin.  Toujours les portes arrières, l'entrepôt y est situé et c'est donc par la petite porte que les livres entrent chez nous. Ensuite, je me charge de les placer en grand :D

Je suis une spontanée.  Quand j'aime quelque chose, ça paraît et ça sort.  Mes collègues de travail commencent à être habituée après trois ans. Hihihi!  La fille, quand elle aime, elle aime!  À fond.  Mais en même temps, je me dis parfois que j'exagère un peu.  Pas volontairement, je suis juste surexcitée comme une puce de trois ans la veille de Noël.  On peut me considérer comme bizarre, mais ce n'est jamais de la feinte, ça vient tout le temps du coeur.  Je vois souvent des gens entrer en magasin en frémissant d'excitation pour venir chercher leur livre attendu et si la plupart sont plus sages que moi, un petit sourire et des éclats de joie dans les yeux m'indiquent que je ne suis pas la seule à attendre impatiemment certaines sorties de livre.  À anticiper certaines joies de lecteurs quoi.

C'est pas pour rien que j'ai une petite liste des impatiemment attendus dans la colonne de droite de mon blogue.  Quand on attend quelque chose et qu'on en parle à voix haute toute le temps, on aime partager son attente.  Ces temps-ci, je vois défiler les jeunes qui attendent impatiemment la sortie du dernier Aurélie Laflamme.  Le dernier Louise Tremblay-D'Essiambre.  Et encore, on est au début de la rentrée littéraire!  Il y a encore plein de livres qui n'attendent que d'être attendu avec empressement pour se faire dévorer livresquement.  Je n'attends plus maintenant que de voir quelqu'un qui va trépigner d'excitation sitôt la porte franchie pour me dire que je ne suis pas la seule à avoir l'air un peu fofolle pour un livre!

@+ Prospéryne

2 commentaires:

  1. Faudrait pas que je travaille avec toi dans la même librairie, il n'y aurait pas de place pour nous deux dans la porte... attendant le camion de livraison!

    RépondreSupprimer