mercredi 17 août 2011

Pyongyang de Guy Delisle

Pyongyang  Guy Delisle  Collection Ciboulette  L'Association  152 pages

Résumé:
Guy Delisle part travaillé pendant trois mois en Corée du Nord, dans une des dictatures les plus répressives de la planète.  Il raconte dans cet album sa vie quotidienne d'étranger possédant certains droits strictement encadrés dans une des dictatures les plus propagandistes de la planète... son exemplaire de 1984 de Georges Orwell à porté de main!

Critique:
J'adore les BDs de Guy Delisle.  Il a un humour extraordinaire doublé d'un sens de l'observation remarquable.  Dans un contexte de dictature comme celui de la Corée du Nord, le mélange donne un résultat  criant de vérité.  Tout l'art de Delisle réside dans ce talent d'observation et son don à faire ressortir l'absurde de chaque situation.  Il visite le monument à la gloire de Kim Il-Sung et remarque que les plaques des interrupteurs sont en plastique jauni alors que l'ensemble du reste de la pièce est en marbre!  La propagande omniprésente, l'étouffement dû à la quasi mise sous tutelle par les interprètes et chauffeurs, l'obligation de visiter certains monuments, dont un musée consacré aux exactions américaines durant la guerre de Corée (des mises en scène digne de ce qu'ont fait subir les nazis aux prisonniers des camps de la mort) et où après la visite, les guides demandent candidement à l'auteur qu'elle est maintenant son opinion sur les américains!  Malgré tout, Guy Delisle réussit à tirer son épingle du jeu, notamment en offrant son exemplaire de 1984 à son interprète...  Faut du culot!  On découvre dans cette BD ce pays si fermé qu'est la Corée du Nord, de l'intérieur, par l'expérience de quelqu'un qui y est vraiment allé.  Et on comprendre certaines choses grâce au dessin qu'il faudrait des paragraphes à expliquer autrement.  Guy Delisle résout le problème en une case.  Les militaires détournent les vivres envoyés via l'aide internationale?  Une flèche sur lequel repose un bol de riz passe en une large boucle au-dessus d'un groupe de gens amaigris pour se diriger vers un groupe de militaire.  C'est simple, clair et précis et on comprend parfaitement l'information que vous nous transmettre l'auteur.  Lire une BD de Guy Delisle, c'est avant tout ça, c'est comprendre ce dont on nous parle rarement, en ayant recours à un coup de crayon simple, mais terriblement efficace dans sa mise en page.  Et si on lit un de ses récits de voyage, on ne peut que découvrir sous son oeil féroce une nouvelle culture, une nouvelle manière de vivre... différemment de la version des guides touristiques!

Ma note: 4.5/5

3 commentaires:

  1. À voir sur la Corée du Nord : le documentaire A State of Mind. Si le sujet t'intéresse.

    RépondreSupprimer
  2. @Gen, documentaire vidéo? Oui, le sujet m'intéresse, mais c'est surtout Guy Delisle que j'aime. ;)

    RépondreSupprimer
  3. @Prospéryne : Oui, vidéo. Les infos complètes sont sur IMDB. Bon, c'est sûr, Delisle est pas dedans! ;)

    RépondreSupprimer