mardi 9 août 2011

Dragon eternity: 1- De Profundis de Moreno, Sarn et Gens

Dragon eternity  tome 1  De Profundis  Marc Moreno, Amélie Sarn et Jérémy Gens  12 bis  48 pages

Résumé:
À une lointaine époque, les dragons et les humains coexistaient en paix.  Tout a été gâché il y a 700 ans par une femme, l'Inquisitrice Jehanne de Sangclair qui a pourchassé et tué les dragons, s'appropriant en les tuant leur savoir et leurs pouvoirs.  Sans savoir qu'ainsi, elle privait les dragons de leur paradis et ouvrait la porte à une étrange prophétie: 700 ans plus tard, les dragons reviendraient, ivres de vengeance.  Mais il est dit aussi qu'il y aurait un dragon pour les humains et un humain pour les dragons.

Résumé:
Le scénario de cette BD n'a pas été finement mené, ce qui est un gros défaut en BD.  À la vitesse où ça se lit, il faut que l'histoire se tienne et dans ce cas-ci, c'est loin d'être une réussite.  J'ai eu l'impression à un moment qu'il manquait des pages, c'est dire!  À la relecture (je lis toujours les BDs deux fois), ça s'est atténué et j'ai mieux compris les liens entre les différents éléments, mais n'empêche, le sentiment d'avoir collé des éléments disparates ensembles plutôt que de vraiment créer une intrigue m'est resté.  On explique quelque chose, on saute à autre chose et le lien entre les deux n'est pas clair.  À la longue, ça nuit au récit.  Le fait que l'une des scénaristes, Amélie Sarn, en soit à ses débuts dans le domaine peut peut-être l'expliquer, mais elle a des idées originales, ça aide à compenser et puis, on ne peut pas toujours tout réussir du premier coup.  Par contre, les cadrages, un truc auquel j'ai essayé d'être plus attentive dans cette BD, étaient très réussi, imaginatifs, et donnait une impression cinématographique au récit.  Même chose pour les dessins, très réussis eux aussi, particulièrement les dragons nimbés de feu.  La psychologie de Tara, le personnage principal aurait gagné à être étoffée et on ne comprend pas trop qui elle est.  Ok, elle est orpheline et ignore qui étaient ses parents, mais en même temps, elle parle très peu, nous empêchant de la découvrir telle qu'elle est.  On en devine beaucoup plus long sur la personnalité de sa meilleure amie Alyss tellement celle-ci jacasse contrairement à Tara!  Même chose pour De Profundis, le dragon qui l'habite, pourquoi aide-t'il les humains?  On ne comprend pas trop non plus pourquoi Jehanne de Sangclair s'est acharné sur eux quelques siècles plus tôt.  On soupçonne une ivresse de pouvoir et de savoir, mais sans que cela soit clair.  Et détail important, une femme Inquisitrice au Moyen Âge?  Surprenant, mais cela n'est jamais expliqué nulle part.  On explique pourquoi tout le monde croit que les dragons n'ont jamais existé de manière très réaliste par le biais d'un conférencier.  Hors, celui-ci et d'autres personnages ont une large part de mystère.  Il y a même des personnages que l'on croise sans même savoir qui ils sont, alors connaître leurs intentions!  Bref, un peu mêlant comme BD.  Par contre, la fin indique très clairement un À suivre.  Pour un ou des tomes suivants?  Je ne sais pas!  Pas trouvé l'info sur le net...

Ma note: 3.75/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire