samedi 16 juillet 2011

Ces séries qui ne finissent pas

Salut!

Il y a une chose que je déteste, c'est quand, pour des raisons éditoriales ou autre, une série ne finit pas.  Je déteste comme c'est pas possible.  Que ce soit l'auteur qui jette l'éponge ou l'éditeur qui refuse de continuer l'aventure, c'est dans mon cas un manque de respect des lecteurs qui se sont attachés aux personnages.  Et c'est encore pire quand c'est une série dont j'attendais impatiemment la suite.

Ça m'est déjà arrivé deux fois.  La première, ça a été pour les Héritiers d'Ambrosius de Claude Champagne. C'était il y a déjà quelques années.  Une très bonne série jeunesse que je suivais avec intérêt.  Je ne me souviens plus du tout comment je l'avais découverte, mais une chose est sûre, je surveillais la parution de chaque tome avec attention.  Et est arrivé le jour où j'ai appris la fin de la série...  Merdouille!  Quelle déception!  Je voulais le savoir moi, si Ambrosius et sa bande allait finir par atteindre leurs objectifs!  Vraiment!  Je me rappelle plus des détails (et je me mords encore les doigts de cette connerie, mais j'ai donné les livres!), mais je me rappelle combien j'avais rigolé des pouvoirs des jeunes.  L'un d'entre eux pouvait grimper partout sur les murs comme Spiderman et de mémoire un autre pouvait lire dans les pensées des gens.  Enfin, maintenant, je ne saurais jamais la fin de cette série.  Dommage, tellement dommage!

Maintenant, c'est Entités qui ne se poursuivra pas au-delà du deuxième tome.  Pour l'instant du moins.  Mais n'empêche, c'est enrageant un peu et surtout décevant.  Je ne jette pas la pierre à personne là-dedans, c'est juste la lectrice en moi qui s'énerve un peu et qui dit haut et fort qu'elle aimerait connaître la fin à quelque chose qu'elle a commencé!  Surtout dans les histoires que je lis.  Ça m'agace!

Parce que vraiment, sauf si c'est moi qui abandonne la série, je vais jusqu'au bout, même si des fois, la qualité baisse ou que certains tomes sont vraiment moins bons que d'autres.  Je veux savoir la fin!  L'intérêt avait beaucoup, beaucoup diminué au fil des tomes pour Les chevaliers d'Émeraude, passant de bonne à carrément, merde je veux savoir la fin alors je vais me taper le dernier livre.  Mais je voulais connaître la fin merdouille!  Et là, ben, je sais que certains séries que je connais n'auront jamais de fin.  Merdouille.  La vie est parfois bien chiante pour les lecteurs...

@+ Prospéryne

7 commentaires:

  1. Personnellement, je trouve qu'après deux tomes, j'en ai assez. La mode ces temps-ci étant plutôt à 3,4 et même plus, je trouve qu'il y a des longueurs, du dialogue et encore du dialogue et s'il n'y avait pas tant d'espaces entre les paragraphes, le tout tiendrait probablement en deux tomes, mais les auteurs et les éditeurs feraient moins d'argent, ce qui, finalement, est quand même une bonne chose pour les uns de continuer à publier et les autres, continuer à écrire.
    Considérations bien générales, je l'avoue.

    RépondreSupprimer
  2. Tout dépend ClaudeL. Une bonne série peut tenir en trois tomes, mais je suis d'accord que certaines séries à 12 tomes sont souvent beaucoup trop longue! Et oui, certaines d'entre elles auraient pu être coupées à 8 tomes facilement. Il faut bien qu'il y aie une fin à un moment donné! Mais c'est quand il n'y a pas de fin que j'enrage, quand on nous laisse en plan en plein milieu que je déteste. Heureusement, c'est rare! Mais c'est tout le temps hyper plate! :(

    RépondreSupprimer
  3. Pour ma part, je suis bien content que Jean-Jacques Pelletier ait réussi à boucler sa série Les gestionaires de l'apocalypse, même si j'étais déçu que ça se termine. D'un autre côté, j'espère que George RR Martin ne va pas péter au frette avant de terminer A song of ice and fire. Il se fait plus jeune le barbu et il a des problèmes de coeur. Ça serait vraiment poche!

    RépondreSupprimer
  4. Ah oui, encore pire Frédéric: quand l'auteur meurt avant la fin! C'est tellement poche quand ça arrive! La plupart du temps, les livres sont complétés par un autre auteur, mais c'est rarement aussi bon que l'original... :(

    RépondreSupprimer
  5. Regarde Millenium (non je sais que tu ne les as pas lu) mais il est mort pour le 3eme tome au lieu des 10 prévus, bah flûte. Mais il est excusé pour le coup !

    RépondreSupprimer
  6. C'est exactement parce que je déteste moi-même les séries interminables (surtout parce que, comme toi, si j'aime je vais jusqu'au bout) que j'ai décidé d'écrire un bouquin complet en lui-même. Oui, je me suis laissé des "crochets" pour placer une suite, mais non, elle est pas obligatoire.

    Et là ça tombe bien, puisque je ne sais pas si je l'écrirai cette suite.

    Par contre, en fait de crochet, il y a des auteurs qui finissent par écrire des livres pour écrire des livres et où le "grand but" de leurs personnages est si éloigné, où chaque roman apporte si peu de progression dans cette direction qu'on sait pertinemment que la série ne pourra que mal finir (par la mort de l'auteur, l'écoeurement du lectorat, la fermeture de la maison d'édition ou autre).

    RépondreSupprimer
  7. @Perséphone, j'ai lu le premier Millenium, mais j'ai failli rattraper des heures de sommeil dessus! Et sa trilogie est complète en elle-même, alors sa mort est excusée! ;)

    @Gen, tu fais un peu comme certains auteurs qui écrivent des livres prenant des personnages récurrents, mais qui vivent des aventures indépendantes les unes des autres? Ça, c'est bien, mais c'est sûr que quand on lit une série bien ficelée, c'est super agréable aussi! Néanmoins, tu as raison de dire que certaines séries font des tomes qui n'apportent strictement rien à l'histoire. Et ça, c'est manquer de respect à son lectorat, autant de la part de l'auteur que de l'éditeur!

    RépondreSupprimer