mardi 19 juillet 2011

Ultraviolet de Nancy Huston

Ultraviolet  Nancy Huston  Thierry Magnier  79 pages

Résumé:
Lucy Larson a 13 ans et vit avec son père pasteur dans la poussiéreuse et desséchée Alberta des années 30, entre la crise économique et la sécheresse qui ravage le pays depuis 3 ans.  Son univers est étriqué comme seul peut l'être celui d'une fille de pasteur par trop conformiste et de son épouse elle aussi soucieuse des apparences.  Mais l'intelligence bout sous son crâne, c'est pourquoi elle commence à tenir un journal.  Néanmoins, c'est sa rencontre avec le docteur Bernard Beauchemin, médecin chassé du Québec pour un crime que l'on ne connaîtra que plus tard qui marquera le tournant, à la fois de cet été trop chaud et aussi, de sa jeune vie.

Critique:
Le livre est le carnet tenu brièvement par Lucy le temps d'un été, été qui sera celui de sa transformation.  Tel un papillon, elle va sortir de sa chrysalide.  Pas pour les bonnes raisons sans doute, mais sa brève rencontre avec le Dr Beauchemin va être marquante pour la totalité de sa vie, on le sent.  On le sait d'ailleurs par Lucy elle-même.  Le livre est extrêmement court, mais aussi très intéressant.  On suit le cheminement de Lucy, sa relation avec le Dr Beauchemin, mais aussi la façon dont elle sort la tête de son univers étriqué où les choses sont ordonnées d'une telle façon que seule la mort peut les faire bouger.  L'écriture de Nancy Huston se transforme dans ce petit opus pour être au niveau de langage d'une adolescente de 13 ans (mais une adolescente amoureuse du dictionnaire et de l'étymologie grecque et latine).  On ne sent pas l'adulte, on sent la jeunesse, la fraîcheur des premières découvertes, de l'amour naissant, mais sans tomber dans le cucul la praline des premiers émois amoureux trop kitch repris dans certains livres.  On parle de la vérité d'un être humain.  La dernière scène entre le Dr Beauchemin et Lucy peut être interprétée de différentes façons, selon que l'on se mette du côté de Lucy ou de l'adulte qui regarde.  Comme souvent dans ses livres, Nancy Huston ne porte pas de jugement, elle laisse le lecteur trouver ses propres réponses à la question qu'elle pose.  Et elle le fait très bien, moins que dans d'autres livres, mais très bien quand même pour une lecture destinée aux ados.  Après tout, il faut les laisser grandir un peu pour qu'ils comprennent certaines choses! ;)

Ma note: 4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire