mardi 28 août 2012

Alex Rider: 3- Skeleton Key de Anthony Horowitz

Alex Rider  tome 3  Skeleton Key  Anthony Horowitz  Le livre de poche jeunesse 315 pages


Résumé:
Alex Rider a déjà sauvé deux fois le monde.   Et voilà qu'on lui demande d'accomplir un petit boulot fastoche, juste surveiller un peu voir s'il trouverait quelque chose de louche à Winbledon durant les compétitions.  Et lui de lever un lièvre qui dérange les triades chinoises.  À la fois pour le protéger, l'éloigner et profiter du fait qu'ils l'ont sous la main, le MI6 le confie à la CIA pour qu'il serve de couverture à deux agents en mission sur une île paradisiaque: Skeleton Key.  Mais le paradis peut cacher l'enfer.  Encore, une fois, Alex se retrouve dans un sale guêpier.

Critique:
Ce tome est plus solide côté intrigue que le précédent qui utilisait un peu trop de grosses ficelles.  On peut être surpris de certaines réactions des agents de la CIA (dans une situation d'urgence, l'agente déclare ne pas savoir quoi faire, tandis qu'Alex réagit au quart de tour!) et d'autres éléments sont carrément un peu tiré par les cheveux, mais dans l'ensemble, ça tient beaucoup mieux la route.  Et il faut le dire, à la fois le texte et le personnage principal sont adaptés à l'âge des lecteurs.  Alex est brillant et bien préparé à son boulot (malgré lui!), mais il a quand même 14 ans, avec tout ce que ça compte d'impétuosité.  Et aussi une bonne part de naïveté.  Son désir de mener une vie normale malgré tout est vibrant, mais on le sait, jamais le MI6 ne le laissera aller : il est beaucoup trop doué pour ça.  Au fond, ils se contentent de le mettre dans le pétrin pour qu'il résolve un problème qu'ils ne peuvent résoudre par d'autres moyens.  Et il réussit, souvent par miracle, à le faire.  Le rythme est enlevant et c'est très accrocheur.  J'ignore si l'auteur lui-même fait des arts martiaux, mais ses scènes de combats, bien que succinctement décrite, le sont de manière précise et très réaliste pour quiconque a une base dans le domaine.  Tout pour donner des airs de James Bond junior à Alex Rider... les jolies filles et les belles voitures en moins. Ya des avantages à être majeur parfois!  Cette série est une petite lecture facile, sans grande prétention sauf de faire passer un très bon moment de lecture détente.  Et qui atteint parfaitement bien son but.

Ma note: 4.25/5

Je remercie Socadis et plus particulièrement David pour ce service de presse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire