jeudi 19 janvier 2012

Par le fer La légende de Kerowyn de Mercedes Lackey

Par le fer  La légende de Kerowyn  Mercedes Lackey  Milady  345 pages

Résumé:
Kerowyn est l'intendante de la maison de son père depuis la mort de sa mère.  Elle passe ses journées à l'intérieur alors qu'elle ne rêve que de grands espaces et de batailles.  Lors du mariage de son frère, alors que son père est tué et sa belle-soeur enlevée, elle part à sa recherche.  Un événement qui la mènera à la rencontre de sa destinée: l'épée Besoin, capable de protéger et aussi de dominer sa propriétaire, mais également sa grand-mère, la sorcière Kethry et Tarma, sa compagne, qui lui apprendra son métier: mercenaire!

Critique:
Le même univers que Les Hérauts de Valdémar, mais en dehors des frontières de ce royaume.  Donc, on y voit les Hérauts comme ils sont vus des autres peuples.  Et c'est très intéressant.  Par contre, je regrette un peu d'avoir lu ce livre à ce moment-ci, puisque qu'il m'a l'air de couvrir du point de vue du personnage de Kerowyn une autre trilogie de Mercedes Lackey.  On reprend une partie des événements antérieur et postérieur à la trilogie des Hérauts en tout cas.  Et certains personnages reviennent, comme Thandel, le premier mari de Selenay et Talia et Dirk, qu'on a bien connu déjà.  Donc, je sais déjà la fin d'une autre trilogie.  Hum...  Plate un peu.  Et je n'ai pas retrouvé dans ce livre la maîtrise en écriture acquise à la fin des Hérauts.  À certains moments, on sautait de grands moments dans le temps entre deux paragraphes.  Perturbant.  Et puis, la qualité de la langue française dans cet opus était moins élevé que dans d'autres livres que j'ai lu de Milady.  Je suis surprise, beaucoup de faute «de frappe» dans le texte et aussi quelques fautes d'accord qui m'ont fait tiqué, ce qui n'est pas du tout dans les standards habituels de cette maison d'édition.  À mon avis, le problème vient de loin parce que ça a influencé sur la qualité de l'histoire.  Et pourtant, c'est la même traductrice!  Bizarre.  Je ne sais pas à quel moment de l'histoire de l'écriture du cycle de Valdémar cette histoire a été écrite, mais elle s'insère avec plus ou moins de brio dans l'ensemble, enfin, à ce moment-ci de ma découverte de l'univers de Valdémar, c'est ce que j'en pense.  Décevant un peu, mais pas mauvais par contre, bien au contraire.

Ma note: 4/5

2 commentaires:

  1. Même si je ne lis pas la moitié de ce que tu nous présentes (lire les livres je veux dire pas le billet du blogue), tu as au moins le mérite de nous présenter un choix diversifié et me faire connaître des livres que je ne regarderais même pas dans une librairie.

    RépondreSupprimer
  2. Ça, c'est le plaisir de la vie de librairie ClaudeL, que de faire découvrir la variété des livres en librairie.

    RépondreSupprimer