mercredi 18 janvier 2012

Les résolutions littéraires de Chantal Guy

Salut!

Je vous recopie ici un article de Chantal Guy, la chroniqueuse-livre de La Presse concernant ses résolutions littéraires de la nouvelle année.  Laissez-moi vous dire que J'A-DO-RE!  Comme à peu près tous les billets de cette chroniqueuse d'ailleurs...

Pourquoi, lorsqu'il est question de résolutions, les gens ne pensent-ils qu'à leur corps? Faire de l'exercice, arrêter de fumer, manger mieux, autant de réformes de la forme physique, qui seront souvent abandonnées, mais rarement entendons-nous des résolutions qui touchent l'intellect. Il faut dire qu'à ce niveau, nous sommes déjà pour la plupart au régime, forcé ou non. Et pourtant, ne dit-on pas «un esprit sain dans un corps sain»? Voici donc quelques résolutions littéraire pour 2012 - les gros littéraires, ceux qui n'ont pas peur d'accumuler les livres, sont ici priés de maintenir leurs mauvaises habitudes.
1) S'intéresser autant à la rentrée d'hiver qu'à la rentrée d'automne. Elle est même parfois plus agréable, débarrassée de la folie de la course aux prix, des salons du livre et de cette obsession de la rentrée en général.

2) Cesser d'annoncer la mort du livre. Elle n'arrivera pas, pas plus que la photo n'a tué la peinture, ou que la télé n'a tué la radio, ou que l'internet n'a tué la télé. C'est comme l'annonce de la fin du monde par les Mayas: c'est pas vrai.

3) Afficher fièrement ses couleurs en s'achetant un t-shirt chez doctorak.co, un site québécois qui vient tout juste d'ouvrir et qui propose des t-shirts littéraires. Nous avons personnellement reçu à Noël, dans la joie la plus totale, celui de Saint-Denys Garneau et de Sade+Kant. Il y a aussi Louis-Ferdinand Céline Dion, pour les petits comiques.

4) Au plus froid de l'hiver, aller faire un tour chez son libraire. Lui dire qu'on l'aime - il en a bien besoin. Lui acheter un café et, bien sûr, un livre.

5) Lâcher un peu l'ordi pour se plonger dans un livre. Et si on est vraiment trop accro, se tourner vers le livre numérique (sorte d'équivalent de la cigarette électronique). Selon une récente étude scientifique américaine, l'acte de lire rendrait plus empathique et aurait sur le cerveau les mêmes mérites qu'une forme de méditation.

6) Sortir de sa zone de confort. On ne lit que des essais? On tente le roman et vice-versa. On délaisse le best-seller pour un classique, on prend une pause des classiques pour lire un bon polar. On arrête de se braquer, car comme l'a dit Jean d'Ormesson: «Avoir raison est mauvais pour le caractère.»

7) Oser acheter un livre de poésie. Le lire, bien sûr. Et si on est audacieux, le lire à haute voix.

8) Pour les célibataires, faire sienne cette sentence de John Waters: «We need to make books cool again. If you go home with somebody and they don't have books, don't fuck them.» (traduction libre: «Nous devons rendre les livres plus cool. Si vous allez chez quelqu'un et qu'il n'a pas de livres, ne le baisez pas.»)

9) Abandonner l'espoir absurde de retrouver les livres qu'on a prêtés. Les racheter, plutôt. Après tout, les livres doivent circuler.

10) Relire les livres marquants de notre adolescence. Car comme l'écrit Annie Ernaux: «Alors c'est donc vrai que notre vie est dans ce qu'on a lu, qu'elle est déposée là.» Source du texte: Cyberpresse

@+ Prospéryne

P.S. Moi en tout cas, j'ai commencé mes résolutions littéraires pour 2012! ;)

1 commentaire: