vendredi 13 janvier 2012

Drôles de clients! Prise 2

Une cliente appelle au téléphone pour connaître la disponibilité d'un livre:

-Non, madame, malheureusement, je ne l'ai pas.
-Est-ce que c'est possible de le faire venir?
-Oui bien sûr, je peux vous en faire venir une copie.
-Hein! Quoi! Non, je veux pas une copie moi, je veux le livre!

******************************

Au téléphone, une vieille dame appelle pour connaître la disponibilité d'un livre au nom compliqué en spiritualité.  
-Un instant madame, je fais la recherche.

Je me tais et commence à taper sur mon clavier pour lui trouver son fameux livre quand j'entends à l'autre bout de la ligne.

-Ah ben la petite (bip!), elle m'a raccroché au nez!
Et la ligne de couper aussitôt!

******************************

Une dame se présente en magasin. Elle avait fait mettre de côté un livre sur le tricotin par téléphone. Elle se présente et regarde le livre:

-Mademoiselle?
-Oui?
-Vous vous y connaissez en tricot?
-Un peu.
-Ce livre, il parle du tricotin
-Oui madame, c'est écrit sur la couverture.
-Je veux l'acheter pour ma petite fille, mais elle ne pourra pas l'utiliser parce qu'ils ne parle que de tricotin en rond et elle, elle en a un en long (rectangle)
(Pour ceux qui ne connaissent pas le tricotin, ça se fait avec un truc semblable à ça, mais qui peut aussi être rond.)

Je lui trouve la page dans le livre indiquant que les techniques qui y étaient expliquées pouvaient être utilisées autant avec un tricotin en long qu'avec un tricotin en rond.
-Et ils expliquent où comment l'utiliser.
Je lui trouve encore une fois la page. Elle jette un regard rapide aux illustrations et me dit:
-Ouin, mais comment elle fait pour l'utiliser son tricotin?
-Et bien, c'est tout expliquer ici, elle commence par monter ses mailles...
-Oui, mais comment elle le fait?
-Elle n'a qu'à suivre les étapes ici... (Petite pointe d'exaspération qui commence à germer...)
-Ouin et ensuite, qu'est-ce qu'elle fait.
-Ben des mailles à l'endroit et des mailles à l'envers.
-Et comment elle les fait?
-C'est indiqué sur la page à côté (Grrr...)
-Je trouve que c'est très mal expliqué, c'est beaucoup trop technique, ma petite fille a 11 ans vous savez!
-C'est pourtant assez simple, il n'y a qu'à suivre les dessins sur les images.
-Oui, mais ils sont compliqués les dessins! Ma petite fille n'en a jamais fait je veux le lui acheter pour lui apprendre les bases et le livre est trop compliqué.
-Madame, il y a une boutique de tricot un peu plus loin sur la rue qui pourrait tout vous expliquez la base.
La cliente ne tient même pas compte de mon commentaire et revient au livre.
-Quand elle a finit de monter ses mailles, elle fait quoi?
-Je vous l'ai dit, des mailles à l'endroit et des mailles à l'envers. (Garde ton calme Prospé!)
-Oui, mais quand elle est arrivée au bout de monter ses mailles, comment elle fait pour commencer à monter des mailles à l'endroit et des mailles à l'envers?
-Ben, je ne sais pas, je ne connais pas vraiment le tricotin
La cliente, triomphante:
-Tiens, tu vois, il ne l'explique pas!
(là, je commence à en avoir vraiment marre!)
-Madame, vous savez, si le livre ne vous convient pas, vous n'êtes pas obligée de le prendre.
La cliente change littéralement d'air.
-(très offusquée) Ah toi, tu peux ben me sortir des platitudes de même!
Elle repousse brusquement le livre et s'en va immédiatement. Je ne l'ai pas vu (un autre et excellent client étant arrivé entre temps), mais elle est allée droit à la caisse pour se plaindre de mon attitude à une de mes collègues en lui disant de transmettre à mon patron et en précisant bien que je lui avais dit que si le livre ne lui convenait pas, elle n'était pas obligée de le prendre!

*********************************

Une cliente se présente en magasin, une fille que je connais un peu.

-Est-ce que vous en avez des livres du Dr Nadia?
-Bien sûr!

Je l'emmène au bon endroit.

- Ah, ça, j'en reviens pas que je les aies pas vu, ils m'auraient sauté dans la face!
- Euh, non, ils peuvent pas.

Elle me regarde avec des questions dans les yeux.

-Les livres peuvent pas te sauter dans la face, ils ont pas de pied...

(Ok, ça c'est mon petit côté humour décalé qui ressort et je ne l'aurai jamais fait avec un client que je ne connais pas...)

@+ Prospé

7 commentaires:

  1. J'adore quand tu nous contes des anecdotes semblables. La dame du tricotin: il m'arrive d'oublier que ce genre de personne existe. Le genre de personne qui a fait que je n'ai jamais voulu travailler à la réception. Heureusement qu'il y en a pour compenser.

    RépondreSupprimer
  2. Ton histoire de tricot me terrifie!!
    J'ose espérer que sa plainte n'a pas été prise au sérieux par ton patron...

    (dans tous les cas, tu es d'une patience olympienne...)

    RépondreSupprimer
  3. @ClaudeL, quand un cas pareil arrive, j'ai des supers collègues qui me permettent de me défouler. Je ne m'en fais pas trop avec ça, mais honnêtement, elle, ça a été un cas!

    @Pat, euh, non, elle est allée se plaindre à une de mes collègues temps partiel qui est ensuite venue me voir avec des yeux ronds pour me demander qu'est-ce qui s'était passé. On a bien rigolé!

    RépondreSupprimer
  4. Il faut tout un monde pour faire un monde, mais on se passerait bien de certaines personnes n'est-ce pas?!

    RépondreSupprimer
  5. @Jules, oui, de certaines, surtout certains jours!

    RépondreSupprimer
  6. Merci de me rappeler pourquoi j'haïs faire du service à la clientèle. Une femme de même, ça me pourrirait ma semaine!

    RépondreSupprimer
  7. @Gen, je dois avoir des gênes particulier, parce que moi, ça m'a pourri ma vie moins d'une heure. Ensuite, je rigole!

    RépondreSupprimer