lundi 14 mai 2012

Le truc des 50 pages

Salut!

Certains livres, malgré toutes leurs qualités ont un défaut: je les aime, mais je n'ai pas tendance à rester concentrée dessus.  Pour diverses raisons: livre trop long, écrit au XIXe siècle (donc style littéraire un peu moins prenant), etc.  Cependant, bien souvent j'ai quand même le goût de lire ces oeuvres, ne serait-ce que pour pouvoir m'en faire une opinion personnelle.  Dans ce cas, j'ai trouvé un bon truc: le truc des 50 pages.

C'est tout simple comme truc, je lis 50 pages du livre au minimum chaque jour.  Souvent, je dépasse un peu, mais ce 50 pages me permet de me plonger dans le livre suffisamment pour être capable de suivre l'intrigue et de lire le livre dans un temps raisonnable.  Et en me donnant ce défi, je suis capable de me dire qu'il me reste tant de jours dedans, ou quelque chose comme.  Ça m'encourage à finir le livre, parce que comme ça, je le trouve moins interminable!  Surtout quand le livre dépasse les 800 pages, j'ai un peu tendance à me décourager...

Ça peut paraître avancer à marche forcée dans un livre, mais ce n'est pas le cas.  C'est juste un encouragement à continuer, tout simplement.  C'est un défi, une autre manière de lire un livre.  Et ça m'a permis de terminer comme ça un grand nombre de livre qu'autrement, j'aurais laisser traîner sur mes tablettes pendant encore très longtemps!

@+ Prospéryne

2 commentaires:

  1. Bon truc! ça m'arrive aussi des fois d'en traîner un plus longtemps, petit bout par petit bout. Et ça fait enragé mon chum, car du coup il y a plein de livres entamés qui traînent partout!

    RépondreSupprimer
  2. @Anne-Marie, moi quand j'en aie plein de commencer et que je ne parviens pas à résister à en commencer d'autre, c'est parce que je remonte d'une panne de lecture. Genre en ce moment où j'ai du mal à ne pas lire les premières pages de la moitié de ma PAL!

    RépondreSupprimer