lundi 21 mai 2012

L'attente littéraire

Salut!

Vous savez, j'ai le meilleur médecin au monde.  Il est vraiment super.  À chaque fois que j'entre dans son bureau, je me sens comme sa patiente la plus importante sur terre.  Il prend tout le temps nécessaire pour répondre à mes questions et me donner les soins j'ai besoin.  Le hic, c'est qu'il fait ça avec tous ses patients!  Avec les années, je suis habituée: même si mon rendez-vous est à 3h pile, je sais que je ne passerais pas dans son bureau avant au minimum deux bonnes heures, voire souvent trois.  Morale de l'histoire?  J'ai toujours un livre dans les mains quand j'arrive à mes rendez-vous.  De préférence captivant et épais!

Je croise souvent d'autres patients patients comme moi qui s'adonnent au même plaisir, lire.  Où qui s'amusent à regarder les vieilles revues racontant les potins datant de plus de trois mois quand ce n'est pas trois ans.  (Personnellement, je ne les consulte qu'en quand de dégoût grave de mon livre ou encore de manque de lecture, j'ai un peu le dédain des revues qui traînent dans les salles d'attentes des cabinets de médecin...)  On est là, chacun dans son livre, perdu chacun dans son univers, levant le nez de notre livre quand la porte s'ouvre pour le prochain patient et échangeant un petit regard à la fois complice et résigné quand on comprend qu'on est pas le prochain sur la liste et qu'on va devoir encore attendre...  avant de replonger dans notre bouquin.

La lecture est une activité portative, peu exigeante en terme d'espace pour la pratiquer, compacte quand à ce qui a trait au transport et également peu dérangeante.  Le truc idéal pour la salle d'attente donc.  Pas étonnant que dans les gares, les aéroports, les cabinets de médecin et tout autre endroit où l'on est susceptible d'attendre, il se trouve des gens en train de lire.  Ça occupe bien le temps et ça permet de tromper très agréablement l'attente.  De transformer ce moment d'attente en moment littéraire.  En tout cas, moi j'aime bien!

@+ Prospéryne

8 commentaires:

  1. Tu me donnes envie d'aller chez le médecin. Faut juste que je me trouve des symptômes inquiétants ;)

    RépondreSupprimer
  2. Genre, épuisement suite à des révisions de romans trop intensifs? :P

    RépondreSupprimer
  3. Héhé! Depuis que je me traîne un bouquin lorsque je vais chez le médecin ou autre praticien pour moi ou mes enfants (genre : l'orthodontiste), je ne m'ennuie jamais! Au contraire, les salles d'attente sont devenues un excellent prétexte pour pouvoir m'avancer dans mes lectures... :D

    RépondreSupprimer
  4. @Isabelle, c'est le meilleur des prétextes pour aller traîner chez le médecin! Mieux encore que d'être malade! :D

    RépondreSupprimer
  5. Lol! Moi non plus ça ne me dérange jamais que mon médecin soit en retard. Ce qui me dérange, en fait, c'est quand je croise un patient qui n'a pas de livre et qui veut jaser! Arrgggg! Chut, chut, je lis! lolol

    En fait, je me demande pourquoi il n'y a pas de livres à vendre dans les bureaux des médecins. On en vend bien dans les gares!

    RépondreSupprimer
  6. Moi j'ai la malédiction des salles d'attente. C'est immanquable, il y a toujours des enfants qui crient et jouent bruyamment sous les yeux indifférents de leur mère. ça m'enrage!! Dernièrement, par contre, je croise surtout des gens en train de pitonner sur leur maudit cellulaire!

    RépondreSupprimer
  7. @Gen, AHHHH!!! Vade retro Satanas!

    @Anne-Marie, Ouille! pas mieux que le gars qui veut jaser! Et puis les **** de cellulaire, ça, c'est assez l'enfer merci. D'autant plus que la plupart des gens y parlent pour ne rien dire!

    RépondreSupprimer
  8. Moi, aussi je fait ça! Mais j'attends moins longtemps maintenant, tout dépendant de l'heure du r-d-v. J'avoue que ça passe beaucoup plus vite ainsi et je peux m'avancer dans mes lectures!

    RépondreSupprimer