mercredi 23 novembre 2011

Star Treck et le Cloud

Salut!

Il y a longtemps, j'ai lu un livre dans l'univers de Star Trek, un des nombreux qui n'ont jamais été porté à l'écran que ce soit au petit ou au grand.  Une scène m'a marqué.  Scotty s'installait tranquillement après une dure journée à la salle des machines pour lire, approchant de lui son écran et jouant dans les banques de données de l'Enterprise pour trouver le texte technique qu'il souhaitait lire avant de s'installer confortablement pour le dévorer avec un petit sourire aux lèvres.  Ça ne vous rappelle rien?  Ben oui, ça y ressemble drôlement, aux tablettes électroniques et au fameux Cloud computing

Ok, assoyez-vous tout le monde on va en jaser.  Oui, ça y ressemble, et non, au cours de ma lecture des aventures de l'équipage de l'Enterprise, ça ne m'avait pas le moins du monde dérangé.  C'était dans le futur, alors, c'était normal que les façons de lire changent!  Le nombre d'innovations de Star Trek qui ont fait le saut dans la vie quotidienne est absolument incroyable depuis le début de la série en 1968.  Téléphones cellulaires, appareils d'analyse portatif, chirurgie au laser, combien d'autres trucs ont été inspiré des aventures de Kirk, Spock, McCoy et les autres???  On a pas encore la téléportation, mais ça vient tranquillement!  Alors, le Cloud, où toutes les données sont stockés à un endroit et où tout le monde peut les consulter sans problème, ça y ressemble?  Oui et non.

Oui, la base est la même, oui.  L'idée de base de la non-possession des données et de leur libre utilisation en accès continue est pareille.  Les membres de l'équipage de l'Enterprise peuvent les consulter comme ils le veulent, que ce soit la musique, les livres et sans doute même les films, quoique je ne me souviennent pas d'avoir vu de film nulle part, après tout, surtout dans Next Generation, ils sont les salles de Holodech et ils font du théâtre ça peut sans doute compenser.  Enfin, l'idée de base du Cloud est là, mais ce n'est pas parfaitement la même chose.

Non, il y a des différences majeures.  De un, l'accès aux banques de données de l'Enterprise est gratuite pour tous, contrairement au Cloud d'Amazon.  De deux, les données appartiennent à tous et non à une entreprise.  La connaissance est comme tombée dans le domaine public, tout simplement.  Il faut comprendre que dans l'univers imaginé par Gene Roddenberry, les gens ne cherchent plus à accumuler des biens matériels, mais forment une société utopiste, pour qui l'avancement personnel est le but.  Chose royalement contraire à notre société basée sur l'accumulation de biens!  Tout simplement parce que pour avoir accès aux données, il faut payer et qu'on peut se faire couper l'accès aux données n'importe quand en cas de défaut de paiement.  On est loin de l'accès illimité et gratuit offert aux membres de l'Enterprise.  La logique qui sous-tend le Cloud est commerciale, rien de plus.  On échange de l'argent contre un accès, tout simplement.  Par contre, le Cloud donne peut-être une petite idée de ce que sera l'avenir... les paiements en moins!

Et détail important: dans le même livre, Kirk, quelques chapitres plus tard, se met à lire... un bon vieux livre papier!  Et il râle royalement quand il est interrompu par une urgence.  Pour une rare fois qu'il a le luxe de passer quelques heures le nez dans un livre... voilà que je ne sais plus trop quelle espèce d'extra-terrestre attaque!  Voilà qui me rassure au moins: même au XXIIIe siècle, les livres papiers existent encore et sont préférés aux écrans pour lire!

@+ Prospéryne

3 commentaires:

  1. comme quoi le livre numérique ne tuera jamais le livre papier. Tellement évident. Ce sont les pessimistes qui envisagent cette sinistre fin. Je suis une fan des Star Trek...

    RépondreSupprimer
  2. Et dans Star Trek, le Cloud tombe pas en panne parce qu'un hurluberlu a voulu couper dans les coûts et n'a pas doublé les serveurs...

    On est en cloud interne au bureau... :S

    RépondreSupprimer
  3. @Dominique, les livres n'ont pas dit leur dernier mot!

    @Gen, ah ça, le gars de l'informatique ne semble pas trop causer de problèmes sur l'Enterprise! ;)

    RépondreSupprimer