lundi 5 mars 2012

Lire toujours sur le même truc

Salut!

Il y a une chose qui me perturbe du livre numérique, c'est que j'aurais éventuellement toujours le même truc dans les mains.  Exactement le même.  Aucun changement, livre après livre, roman après roman, essai après essai.  Juste à y penser, j'ai mal à la tête.  C'est plus fort que moi, j'ai besoin de changer un peu une fois de temps en temps.  Et juste changer les mots sur une page ne marque pas suffisamment de distance.

Pensez-y, sur Internet, quand on change de site, on change complètement de visuel.  Même si on reste sur le même écran, on change complètement d'univers en changeant de page Web.  Ce n'est pas le cas sur une liseuse.   On reste sur le même truc.  On peut changer la taille des caractères, modifier la police du texte, faire un tas de trucs, mais justement, toujours sur le même truc!  Ça me perturbe...

Que voulez-moi, je suis une romantique...  J'aime dire que j'ai lu un livre en disant que quand je l'ai fini, il y a un point final, je l'ai lu lui et hop, je l'ai mis de côté.  J'aime avoir une fin, une vraie fin, regarder le livre, l'objet en me disant, ah oui, toi je t'ai fini, complètement, point final, page tournée, on passe au suivant.  Avec une liseuse, je la regarde en me disant, hop, je t'ai fini et je continue de lire un autre bouquin exactement de la même façon dont je t'ai lu toi, sans aucune indication que je viens de changer d'oeuvre?  Oups!  Si je lâche un livre ennuyant, je ne peux pas non plus mettre la distance en disant, celui-là, je le met de côté pour quelques jours, le temps de le laisser mijoter un peu.  Je ne l'ai pas sous les yeux en train de me narguer en me rappelant que je ne l'ai pas fini...  Il est quelque part, caché, enseveli sous des tonnes de 0 et de 1.  Hors de ma vue.  Ouin...  J'aime pas trop ça.  En tout cas, pas tout le temps sur le même truc.

Bon, bon, bon, je fais quoi à la place?  Moi qui aie déjà de la difficulté à me procurer une liseuse, il faudrait que j'en aie trois: deux pour alterner entre mes au minimum deux livres que je lis en même temps et une troisième à lancer par la fenêtre si jamais je tombe sur un livre que je déteste.  Ouais, ça ça serait bien! :P

@+ Prospéryne

3 commentaires:

  1. Je n'avais pas envisagé le numérique sous cet angle... le support reste toujours le même.

    Décidément, tu réfléchis beaucoup à tout ça. Faudrait peut-être que je m'y mette si je ne veux pas être dépassé par la technologie... (moi qui n'ai ni cellulaire, ni tablette, ni je-ne-sais-quoi-encore!)

    RépondreSupprimer
  2. "et une troisième à lancer par la fenêtre si jamais je tombe sur un livre que je déteste"

    Tu vois juste pour ça le numérique ne semble pas pour moi. Il m'arrive de me fâcher après un livre/personnage et là je jette littéralement mon livre plus loin. Certains livres dans ma biblio ont été si malmené qu'on dirait qu'ils ont traversé la guerre.

    RépondreSupprimer
  3. @Pat, sur le numérique? Beaucoup, je l'avoue, depuis le BookCamp de septembre, ça roule fort dans la cage à hamster. Mais t'en fais pas pour ton absence de techno, je suis dans le même cas ou presque: j'ai bien un cellulaire, mais c'est la même sorte qu'avait le grand-père de Mathusalem, alors, ça compte pas!

    @Mélanie, j'ai souvent fantasmé de le faire, mais je ne l'ai encore jamais fait... Enfin, oui, mais je les aie jeté à des endroits où ils ne risquaient pas de s'abîmer trop! J'ai toujours peur de scrapper mes livres!

    RépondreSupprimer