dimanche 23 octobre 2011

L'Atlas d'Émeraude: 1- Le livre des origines de John Stephens

L'Atlas d'Émeraude  tome 1  Le livre des origines  John Stephens  Milan Jeunesse  442 pages

Résumé:
Kate, Michael et Emma ont été confiés par leurs parents à un mystérieux étranger, un soir de Noël, alors qu'ils n'avaient que 4, 2 et 1 ans.  Dix ans plus tard, la seule chose qu'ils ont connu est une succession d'orphelinats tous plus sinistres les uns que les autres.  Jusqu'au jour où ils sont envoyés au mystérieux orphelinats de Mr Pym, dans une ville étrange, retirée du monde.  En explorant leur nouvel orphelinat dont ils sont bizarrement les seuls pensionnaires, les trois enfants découvrent un mystérieux livre qui les projettent dans le passé.  Et dans ce passé, la ville et ses alentours sont sous la coupe d'une horrible Comtesse qui détient tous les enfants et est justement à la recherche d'un livre ayant le pouvoir de contrôler le temps.

Critique:
J'ai mis une bonne centaine de pages avant d'être convaincue, ensuite, j'ai dévoré le livre.  Les personnages sont classiques, mais l'intrigue est bonne et très bien menée.  De plus, le fait que les enfants soient à la recherche de leurs parents et n'aient personne pour les guider et les protéger est aussi intéressant. On sent très bien le poids mis sur les frêles épaules de Kate à 4 ans seulement, celui de prendre soin de son frère et de sa soeur.  Pour leur part, Michaël le garçon qui pris entre ses soeurs est en quelque sorte à la recherche de son côté masculin, n'ayant pas d'homme pour le guider et Emma, l'explosive petite dernière sont des personnages ayant chacun leurs richesses, mais moins développées que pour Kate.  D'ailleurs, si on est attentif, on comprend à un moment donné que le livre est davantage concentré sur le personnage de Kate.  À toutes les aventures du trio se superpose sa quête intérieure.  Belle richesse dans ce personnage, on peut en attendre autant des deux autres enfants au cours de cette série dont le nombre de tomes n'a pas été annoncé, malheureusement.  Au départ, si l'intrigue est simple, elle se complexifie parce que le livre multiplie les allers-retours dans le temps. La seule série jeunesse avec laquelle je peux comparer le livre, c'est À la croisée des monde de Philip Pullman, tellement l'univers recréé est complexe.  L'écriture de l'auteur n'est pas particulière, mais elle permet de rendre très bien l'action.  Et ça c'est super!  J'ai le goût de dire que cette série va s'améliorer de tome en tome, même si je n'ai lu que le premier, il y a quelque chose qui me gratouille quelque part, un instinct de lectrice on pourrait dire qui me fait penser que cette série est une série à ficelle: d'invisibles ficelles traînent à la fin de cet opus qui vous ressortir au moment le plus innattendu du deuxième, troisème ou dernier tome, que sais-je?  C'est en lisant la suite qu'on le saura, pas autrement!  Les séries montées comme ça, ce sont mes préférées.  Les meilleures.  Et mon instinct me dit que s'en est une autre que je viens de découvrir.

Ma note: 4.5/5

P.S. Il y a une bande-annonce pour ceux que ça intéresse.  Un peu mélodramatique, mais juste pour voir les Hurleurs, ça vaut la peine!  J'arrive pas à la télécharger depuis YouTube, mais voici le lien et en même temps, c'est le lien vers le site Web de la série. http://www.atlas-emeraude.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire