jeudi 27 octobre 2011

Chrono-Minets d'Isaac Asimov

Chrono-Minets  Isaav Asimov  Collection Présence du futur  Denoël  187 pages

Résumé:
Ce sont six nouvelles écrites durant la Seconde Guerre mondiale par Isaac Asimov et publiés dans diverses revues.  L'auteur a ajouté une explication pour la genèse de l'histoire et son contexte de publication pour chaque nouvelle.

Critique:
Les six nouvelles regroupées dans ce recueil ont toutes été au départ publiés à la même époque, mais dans des revues et des contextes diverses.  L'auteur a pris la peine (et j'ai adoré ça!) de mettre entre chaque nouvelle un texte, plus ou moins long entre chaque nouvelle pour expliquer sa genèse, son contexte de publication, ses autres projets (incluant Fondation) et même des informations sur sa vie personnelle entre chaque nouvelle.  Le regroupement a été fait par ordre chronologique, ce qui permet de voir une certaine évolution.  La meilleure nouvelle est sans contexte celle de Auteur! Auteur!, où le détective fictif créé par l'auteur d'une série de romans policier vient lui pourrir la vie dans la réalité.  J'ai aussi bien aimé la nouvelle sur les Chrono-Minets, mais bon, le contraire aurait été surprenant, seulement je l'ai trouvé beaucoup trop courte...  L'ensemble est bon et se lit bien, mais je constate en lisant Asimov à quel point un style simple, voire simpliste et une quasi-absence d'action peut parfois être très intéressant.  À petite dose quand même!

Ma note:3.75/5

4 commentaires:

  1. J'ai lu 'Nightfall & Other Stories' d'Asimov plus tôt cet automne, & j'avais aussi adoré les espèces d'interstices explicatifs entre les textes! (Il donnait l'impression d'être un petit monsieur ronchonneur mais très gentil.)

    RépondreSupprimer
  2. Ronchonneur, mais très gentil? J'aime bien! En tout cas, on voit que le gars n'a jamais cherché à créer de chef-d'oeuvre et qu'il est plutôt devenu l'auteur d'une des saga de science-fiction les plus admirée du monde un peu par hasard! Hihihi! Jamais il n'aurait eu une telle humilité en l'écrivant s'il avait su!

    RépondreSupprimer
  3. j'ai lu toute l'oeuvre d'Asimov, un des grands maîtres de la science-fiction d'après guerre.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai pas trippé outre mesure sur les Fondation. Mais les nouvelles du recueil étaient très intéressantes par contre. Dans mon cas, à petite dose, c'est sans doute mieux! :)

    RépondreSupprimer