mercredi 26 octobre 2011

La lecture et l'autobus

Salut!

J'apprends aux nouvelles hier qu'une chauffeuse de la Société de transport de Laval s'est fait pincée à lire au volant de son autobus.  Ok, l'article avoue honnêtement, qu'elle ne baissait les yeux vers son livre qu'aux feux rouges, mais tout de même, quel magnifique façon de montrer à tout le monde qu'on peut foutre n'importe quoi en conduisant, comme si le fait d'avoir un volant dans les mains n'était pas le moins du monde un prétexte au fait de prêter son attention au monde qui nous entoure.  Voyons donc, y'a juste quelques voitures autour de moi et elles roulent toutes dans la même direction!  Et puis, au feu rouge, il se passe rien...  Je me demande juste ce que cette dame lisait.  Un roman Harlequin?  Pfff!  Le petit dernier de Marie Laberge?  Ouin.  Un thriller?  Merde, elle peut pas décrocher assez entre deux lumières, elle doit vraiment pas avoir la tête à la route ensuite!!!  Et c'est encore pire si c'est de la littérature érotique!  Enfin, je trouve que c'est absolument aberrant de penser lire au volant!  Surtout quand on est responsable d'autant de personne que dans un autobus.  Non, peu pas accepter ça.  Je ne doute pas que les heures soient longues et que ça peut devenir monotone de conduire un autobus, mais bordel, c'est pas une raison!  Elle est payée pour ça la dame, conduire un autobus.  En fait, je crois que c'est ça qui me dérange le plus dans cette histoire, en fait, je dois même vous l'avouer, je suis un peu jalouse...   Parce que non, sans blague, c'est vrai quoi...

POURQUOI MOI JE PEUX PAS LIRE SUR MES HEURES DE TRAVAIL!!!!!!!!!!!!

Le monde est cruel...  :'(

@+ Prospéryne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire