lundi 10 octobre 2011

Anouketh de Frédéric Bernard Illustré par François Roca

Anouketh  Textes de Frédéric Bernard  Illustrations de François Roca  Albin-Michel Jeunesse  32 pages

Résumé:
Quelque chose ne tourne pas rond pour Anouketh.  Ses amis les demi-dieux le voient bien, elle a une drôle de tête.  Ils essaient tant bien que mal de trouver ce qui dérange la petite fille, mais elle refuse de parler!

Critique:
Alros là, autant les dessins sont magnifiques que l'histoire touchante et parlant d'un sujet universel: le bouleversement qu'amène l'arrivée d'un nouveau bébé dans une famille!  Hé oui, Anouketh va tourner autour du pot pendant une bonne partie de l'album pour finalement avouer que ce qui la dérange, ce n'est ni l'école où elle apprend les hiéroglyphes, ni sa meilleure amie, ni rien sauf... le ventre rond de sa maman!  Ce qui est amusant, c'est que tous ses amis les demis-dieux vont se creuser la tête pour trouver la raison de ce qui la dérange.  Ils sortent les hypothèses les plus folles... commentés par une bande de fourmis rouges qui jacassent tout le long de l'histoire et surtout la plus bavarde d'entre elle qui ajoute une magnifique touche d'humour à l'histoire.  Toutes les illustrations sont magnifiques, j'ai eu l'impression qu'elles avaient été faites à l'ordinateur, mais ce n'est en rien négatif, ça donne un fini différent et ça fait nouveau!  Le fait de situer l'histoire en Égypte antique, mais de mettre l'accent avant tout sur les sentiments d'Anouketh est aussi une bonne idée.  Ça fait différent, tout en permettant à un enfant de s'y identifier.  Une bonne partie du charme de cette Égypte vient d'ailleurs de ses amis demis-dieux qui mettent en valeur la mythologie égyptienne et qu'on a pas souvent vu en dessin dans un album.  Je crois aussi que le plus important, c'est que l'on s'attache à Anouketh parce que nous aussi, comme ses amis les demi-dieux (dont une adorable Bastet miniature!), on se demande ce qui ne va pas avec elle.  Et à la finale, on va avoir une fin un peu bonbon, mais qui cadre magnifiquement avec un album pour enfant, sans être trop simpliste pour faire décrocher autant les enfants que les adultes.  Un bijoux d'album qui peut être utile autant comme histoire à compter le soir que comme histoire pour ouvrir le dialogue avec un enfant qui va devenir grand frère/grande soeur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire