mercredi 27 août 2014

L'héritage d'un auteur

Salut!

En regardant récemment des images tirées de la trilogie du Seigneur des Anneaux, je n'ai pas pu m'empêcher de penser que les acteurs auraient facilement pu prendre place dans un Grandeur Nature habillé comme ils l'étaient!  Je me suis ensuite dit que c'était sans doute une filiation.  Tolkien n'a sûrement jamais pensé que des gens auraient envie de se peinturer le visage en vert pour aller courir dans les bois vêtus d'une armure en cuir...  Pourtant, il y a là une certaine descendance de l'oeuvre.  Tolkien a inventé un univers médiéval-fantastique, que les gens ont fini par s'approprier.  Et à le transformer ensuite.  Même si ça n'a pas grand chose à voir avec l'oeuvre de base.

Un auteur créatif qui laisse sa marque aura forcément des héritiers.  Il faut ici prendre l'idée dans un sens très vaste: il peut avoir des héritiers pour sa façon d'écrire, son style, son genre littéraire, l'univers qu'il a inventé ou les figures mythiques qu'il a créé.  Cthulhu est une figure mythique de Lovecraft, mais c'est son univers d'horreur qui a surtout marqué les esprits et introduit une certaine façon de faire de l'horreur.  Jules Verne et H.G. Wells ont  inventé une forme de science-fiction et ont de ce fait de nombreux héritiers: par contre, Isaac Asimov, Robert Silverberg et combien d'autres ont amené ce genre dans des directions différentes, l'ouvrant encore plus largement.  Ils ont pris un matériel de base et ont fait exploser ses possibilités.  Encore aujourd'hui, d'autres font la même chose.

Le point en commun, c'est qu'à partir d'un élément, les auteurs, admirateurs ou autres d'une oeuvre s'approprient certains éléments.  Personne ne prend tout en bloc, c'est impossible.  Et ensuite, ils poussent cet aspect.  Ça peut être un monde imaginaire qu'ils augmentent, amplifient, un style littéraire qu'ils poussent à d'autres limites, un sujet qu'ils fouillent différemment.  Tout ça forme l'héritage d'un auteur.  Ce qu'il a brassé, fouillé, remué, recréé, réinventé.  Un auteur qui change la façon de faire en littérature a ses héritiers.  À moins de rester un illustre inconnu bien sûr!  Et même encore, certaines personnes peuvent tomber sur leurs livres par hasard et les faire sortir de l'ombre en parlant de ce qu'ils leurs ont apporté.  Ils tracent une nouvelle voie que d'autres suivent ensuite.  Leur héritage est leur volonté de faire ce qu'ils aimaient faire au mieux de leurs capacités et même encore plus.

Chacun de nous est le dépositaire d'un héritage et le porteur d'une mission.


Lettre d’Hermann Hesse à un jeune artiste

Notre mission à tous?  Ajouter l'épaule à la roue de ce qui a été fait avant nous, en le redécouvrant à travers ce que nous sommes nous-même.

@+ Mariane

2 commentaires:

  1. Je n'écris pas de commentaire à chaque billet, mais sache que je te lis attentivement à chaque fois. J'adore ce que tu écris, j'aime que tu nous fasses réfléchir à des trucs qu'on aurait peut-être pas pensé.
    merci Mariane pour tes billets :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Gaby! Et aussi de me rassurer par le fait même que la fonction commentaire de mon blog fonctionne bien, c'est vraiment tranquille cette semaine, je commençais à penser qu'il était défectueux! ;)

      Supprimer