mercredi 8 janvier 2014

Le trip des foules

Salut!

Je me rappelle la sortie de Star Wars: La menace fantôme.  Des reportages à la télé sur les fans plantant leur tente devant les cinémas pour avoir le choix de la meilleur place. Des gens qui faisaient la file costumés et donnaient des entrevues en disant ce qu'ils attendaient le plus de ce nouveau film.  La folie.  Une belle folie.  Tant de gens se retrouvant autour d'une oeuvre, qui trippaient tous dessus au point de consacrer des heures, voir des jours à l'attente.  C'est beau à voir!  Bon, c'était pour un film, c'est vrai, mais ça existe aussi pour les livres!

Vous n'avez pas vu les images, les reportages, les files d'attente lors de la sortie du dernier Harry Potter en 2007?  Non?  Moi, si!  Je m'en rappelle même très bien.  On voyait de jeunes sorciers à lunettes rondes et à chapeau pointu se retenir en écarquillant des yeux à la vue des piles de copies juste sous leur nez, mais qu'ils n'avaient pas le droit de toucher avant l'heure J.  Des fans qui égrainaient les secondes marquant le passage au jour suivant avant de s'élancer vers les étalages.  Des parents aux yeux ensommeillés qui regardaient leurs rejetons surexcités s'extasier à l'idée de poursuivre les aventures de leur héros magique préféré.  Ce n'est pas beau ça?

Ok, je l'avoue, les sorties de livres faisant autant courir les foules sont beaucoup moins nombreuses que les sorties de films et c'est bien dommage, mais ça existe quand même.  Le fait de tripper à l'os sur une oeuvre dépasse les frontières, au reste très poreuse, entre l'oeuvre écrite et l'oeuvre cinématographique.  Ce qui reste, c'est l'émotion que nous fait vivre cette oeuvre et c'est cette émotion qui nous relie aux autres fans.  Se rassembler pour attendre fébrilement de goûter à l'expérience attendue ne fait qu'ajouter à la nôtre.  Personne ne se dit qu'il a plus hâte que les autres d'y goûter, tout le monde est juste heureux d'être là (sauf ceux qui se sont fait traîner là par des parents ou des amis!).  Ce qui lie tout le monde, c'est la passion pour l'histoire.

Oui, mais c'est différent non?  Lire, ça se fait tout seul, dans son coin?  Me dites-vous que vous discutez des détails du film quand vous êtes en train de l'écouter?  Les salles obscures sont remplis de gens qui vous lanceraient des tomates, euh non, leur sac de pop-corn à la tête avant la fin de l'introduction!  L'appréciation de l'oeuvre est au fond, une expérience très personnelle.  La façon dont on l'apprécie est aussi très personnelle.  C'est ensuite que vient le besoin de partager.  Peu importe alors que l'on aie lu le livre ou vu le film.

N'empêche, j'aimerais bien assister un jour à un lancement de l'ampleur de Harry Potter 7.  Juste pour l'ambiance...

@+ Mariane

4 commentaires:

  1. Tu nous raconteras! :p (Moi je peux pas dire que j'aime les bains de foule!)

    RépondreSupprimer
  2. @Gen, il faudrait d'abord qu'il y ait un nouveau méga-lancement! :)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai acheté mon Harry Potter 5 le matin de la sortie et on était quelques-uns à attendre à la porte de la librairie, mais j'ai des souvenirs très joyeux de la sortie du sixième tome (immense file avant minuit à la librairie anglaise de Québec), et surtout du septième - gros party dans tout le centre d'achats, avec Choixpeau, cours de potion, dégustation d'insectes et, évidemment, le précieux livre à minuit. J'avais acheté quatre copies, haha. (Mon père, ma soeur, mon chum, et moi!)

    RépondreSupprimer
  4. @Myr_heille, moi, je n'ai eu droit qu'à quelques personnes attendant fébrilement que les portes s'ouvrent... Mais c'était quand même le fun!

    RépondreSupprimer