jeudi 2 janvier 2014

Lady S: 6- Salade portugaise de Aymond et van Hamme

Lady S  tome 6  Salade portugaise  Scénario de Jean van Hamme  Dessins de Philippe Aymond  Couleurs de Sébastien Gérard  Collection Repérages   Dupuis  48 pages


Résumé:
Après avoir été expulsées des États-Unis, sa double-identité éventée, Shania travaille maintenant comme traductrice pour le Parlement européen.  Sa colocataire l'invite à aller dîner avec un ami de son dernier petit ami en date... qui se trouve à être la nouvelle cible de Lady S, toujours sous les directives d'Orion.  Celui-ci prépare un attentat terroriste et est près à tout pour retrouver un CD-ROM contenant des informations capitales qui s'est malheureusement retrouvée... dans le sac à main de Lady S!

Mon avis:
L'intrigue de cet album est assez dense parce qu'elle mélange deux intrigues en parallèle.  L'une portant sur la mission de Lady S concernant un terroriste, musulman intégriste et l'autre, le fait que l'on retrouve un scientifique estonien disparu depuis des années connu sous le nom d'Abdel Rivkas.  Le père de Shania, supposé être mort depuis plus d'une décennie.  Tout un choc pour elle!  D'autant plus que les terroristes sont à ses trousses.  Se joignent à eux des Russes qui ne veulent pas laisser partir leur scientifique vivant!  Superbe mélange pour cette intrigue qui réussit, malgré quelques moments tirés par les cheveux, à nous emporter.  Lady S est égale à elle-même, charmant mélange d'intelligence et de sensualité.  Une femme, mais pas une gourde.  Elle est jusqu'à un certain point prise au piège, mais elle résiste et ne se laisse pas mener par le bout du nez.  Comme toujours dans cette BD, on joue dans les arcanes des services secrets et dans la politique internationale.  Le côté fortement euro-centré de cet album ressort beaucoup, puisque l'attentat en préparation ne vise rien de moins que... le Parlement européen où la Présidente américaine effectue une visite.  Une idée brillante, tout de même!  La psychologie du terroriste aux multiples identités est intéressante.  Il n'est pas réduit à son rôle de méchant, parce que les dessins intelligents le rendent humain.  Personne n'est parfait ou duper dans cette histoire.  Moins réussi que le précédent album, mais une bonne BD.  À noter, le clin d'oeil en introduction quand Lady S préfère à une sortie au restaurant la lecture de l'intégrale de la série de BD XIII Mystery, série sous la supervision de Jean van Hamme, lui-même scénariste de Lady S.  Hihihi!

Ma note: 3.75/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire