lundi 25 février 2013

Ne soyez pas timide!

-Bonjour!

-Bonjour!

-Je voudrais pas vous dérangez, mais...  Enfin...  J'aurais besoin de conseils pour un livre.

-Mais vous ne me dérangez pas voyons, je suis là pour ça!

Cette petite conversation, je l'ai eu à des dizaines de reprises.  Peut-être même trois ou quatre fois par semaine au moins depuis que je suis en librairie.  Certaines personnes, pourtant celles qui auraient le plus avantage à me demander des conseils, n'osent pas, où sont gênées de le faire.  Et pourtant...

Le conseil, c'est la partie de mon boulot que j'aime le plus.  Des fois, c'est chiant, parce que les gens ne savent pas trop ce qu'ils cherchent (arggg!!!) ou encore qu'ils pensent qu'ils en savent plus que nous à ce sujet (on prend une grande respiration!).  Ou encore, tout simplement, que le courant ne passe pas.  Ça, c'est le pire.  Il peut aussi arriver que l'on cerne mal les besoins de la personne en face de nous.  L'échec est toujours possible.

Mais le plus souvent, ça marche, en fait, quand on réussit à connecter, ça va même très bien.  Et c'est un plaisir.  Autant pour la personne qui passe la porte, heureuse du livre qu'elle a sous le bras que pour moi, qui ait réussit à la rendre heureuse en faisant le lien avec le bon livre.  Que ce soit dans le roman, le livre de psychologie, d'informatique, les albums jeunesse, peu importe.  De donner des conseils dans le domaine qui me passionne est toujours un plaisir (enfin, je fais exception pour les lois et règlements du Québec et aussi pour les livres sur les logiciels autres que Word et Excel...)

C'est pourquoi je ne comprends pas pourquoi certaines personnes hésitent à faire appel à mes services.  Je suis là pour ça après tout.  Ne soyez pas timide voyons!  Vos libraires ne vont pas vous manger, bien au contraire!  Pour la plupart, on adore ça, conseiller les gens, vous faire découvrir de nouvelles choses, vous faire explorer de nouvelles possibilités...  Alors, osez venir me voir!  Ok, je suis peut-être occupée et dans les trois premières secondes, je serais sans doute contrariée de devoir mettre mes tâches de côté.  Mais ensuite, ne soyez pas inquiet, je vais me dévouer pour vous mettre en contact avec le bon livre, soyez-en sûrs!

Tout simplement parce que dans mon boulot, cette partie-là est la crème de la crème!

@+ Mariane

5 commentaires:

  1. Tiens, personnellement, je me souviens d'avoir eu à marcher sur ma timidité pour nouer contact avec une certaine libraire et je ne le regrette absolument pas ! :P

    J'aime aussi conseiller les gens sur leurs lectures, même si je ne suis pas libraire. J'adore faire découvrir. Essayer de cerner les goûts d'un lecteur et trouver le truc qui risque de lui plaire. Des fois, je me plante... mais rarement.

    RépondreSupprimer
  2. C'est bien de te l'entendre dire. Je suis plutôt une habituée des grandes surfaces, alors moi le service, connait pas! Mais j'avoue que c'est la raison principale pour laquelle on se tourne vers de plus petits libraires de quartier, c'est la beauté de la chose (en plus de la proximité). On le saura pour la prochaine fois!

    RépondreSupprimer
  3. C'est dire jusqu'à quel point un "3 secondes" peut faire peur.

    RépondreSupprimer
  4. @Jean-François, je ne doute pas que tu approuves, tu dois faire face à la même réalité assez souvent!

    @Sébastien, des fois en temps que libraire, on ne conseille pas sur des sujets qu'on aime, mais c'est pas grave, de voir la satisfaction des gens compte autant.

    @Hélène, si je peux te convaincre de te détourner un peu des grandes surfaces, tant mieux! ;)

    @Venise, c'est surtout que les gens semblent avoir peur, soit de dire leur ignorance, soit de nous déranger tout simplement. Il ne faut pas, dans les deux cas, je suis là pour ça!

    RépondreSupprimer