vendredi 22 février 2013

Les âmes soeurs littéraires

Imaginez...

Une personne près de vous partage tous vos goûts en littérature.  Vous appréciez les mêmes livres.  Vous vous passez des livres, vous pouvez en parler pendant des heures, vous aimez les mêmes auteurs, les mêmes styles, vous avez trippé en même temps sur le même livre, vous le passant et vous retenant de raconter la suite à l'autre.  Vous êtes parfaitement semblable quand on parle de bouquins et de livres.  Cette personne est votre âme soeur littéraire.

Plutôt plate non?

Hihihi!  Je pète la bulle de plusieurs!  Non, je n'aimerais pas avoir quelqu'un qui aimerait tout exactement comme moi, oh que non!  Parce qu'en littérature comme dans d'autres domaines, la diversité favorise la découverte.  Et que des désaccords peuvent naître l'envie de découvrir pourquoi une personne n'aiment pas telle oeuvre parce qu'elle a lu telle autre et la considère comme étant meilleure.  Et parce que si on a tout lu en commun, comment on peut se suggérer des livres ensuite?  Déjà que choisir un livre seul est parfois compliqué, alors, pour deux...  Des tas de petits détails comme ça.

L'amour de la littérature, ça se partage.  On dit que les contraires s'attirent.  Pas nécessairement vrai quand on parle des goûts littéraires, la lectrice de chick-lit aura du mal à partager son amour des livres avec l'amateur de Patrick Senécal!  Mais un peu de mélange des genres favorise la découverte et l'amour des livres ne peut qu'aller grandissant.  Alors si vous trouvez que quelqu'un vous ressemble trop côté littérature, c'est bien de fréquenter cette personne, mais ayez l'esprit ouvert.  Après tout, tromper son grand ami de causette littéraire, ce n'est pas de l'infidélité! ;)

@+ Mariane

6 commentaires:

  1. Ma définition d'une âme soeur: la personne avec qui on décide d'explorer ce que la vie peut nous offrir... par définition, une âme soeur doit avoir des goûts différents. Où se trouverait la merveille de découvrir, sinon ? Idem au niveau littéraire, bien sûr...

    RépondreSupprimer
  2. Ah ben ici je suis une lectrice de chick lit mariée à un grand amateur de Patrick Senécal, pis on s'entend pas pire! ;) (Mais évidemment on ne lit pas que ça...)

    RépondreSupprimer
  3. Pas trouvé encore la perle rare. Déjà parler livres, c'est rare dans mon entourage. Quant il en est question, ce n'est pas longtemps, des titres de livres, à peu près tout. Plus facile de trouver des gens à qui parler maison-décoration bouffe ou techno.

    RépondreSupprimer
  4. Il y a autant de goûts et de diversité dans les choix littéraires qu'il y a d'êtres humains, peut-être! On peut aimer beaucoup de choses en commun, mais pour des raisons différentes, et à différents moments de la vie. C'est ça la découverte. Parfois quelqu'un nous parle d'une lecture qui l'a emballé, ça reste à l'esprit, et puis un jour ça nous attire nous aussi. C'est la beauté du partage!

    RépondreSupprimer
  5. @ClaudeL, c'est vrai que ton problème est différent...

    @Hélène, le partage, j'y crois à fond. Pour moi, lire est certes une activité solitaire au départ, mais reste que l'une de ses parties agréables est de partager nos découvertes avec d'autres lecteurs!

    RépondreSupprimer