jeudi 28 juin 2012

La Sélection de Kiera Cass

La Sélection  Kiera Cass  Collection R  Robert Laffont  344 pages

Résumé:
America a 17 ans et vit dans le royaume d'Illéa, une monarchie de castes très fermée où chacune d'entre elle a un rôle très précis à jouer.  Le Prince Maxon étant en âge de se marier, un tirage au sort a lieu parmi toutes les jeunes filles du royaume pour choisir 35 candidates.  Amoureuse d'un garçon d'une caste inférieure, America ne souhaite pas participer au tirage, mais sa mère la convainc.  À sa grande surprise, la jeune fille fait partie de la Sélection destinée au Prince et elle doit donc participer à la télé-réalité destinée à permettre au Prince de trouver sa future compagne de vie.

Mon avis:
Contrairement à d'autres livres dans cette catégorie, America ne fait pas midinette pour deux sous.  C'est plus une ado normale du futur qu'une Bella Swan prête à devenir vampire par amour.  Elle a ses souhaits pour son propre avenir, elle souhaite épouser l'homme qu'elle aime certes, mais ses réactions face aux événements montrent beaucoup plus de maturité.  On est dans une dystopie, un genre qui fait royalement des petits depuis quelques temps, mais n'empêche, même si on est habitué aux «codes» du genre, il y a là matière intéressante à explorer.  Maxon est peut-être un peu trop Prince Charmant, mais on sent sous les apparences soigneusement léchées que ce prince a un coeur et des passions bien personnelles.  J'ai remarqué plusieurs incohérences très faciles à éliminer avec une bonne révision (du genre, elles sont 27 concurrentes, on apprend subitement que l'une d'entre elle est éliminée et on parle quand même de 27 concurrentes deux paragraphes plus loin) et ça m'a un peu taper sur les nerfs.  Autre chose, l'aspect téléréalité est assez mal rendu, on ne sent pas vraiment la présence des caméras, la pression du public et aussi celle de la compétition.  Ça reste assez gentil.  Par contre, le côté fleur bleu de bien des filles va être servi par la multitudes des détails des tenues que ces demoiselles portent.  Hihihi!  C'est qu'elles veulent en mettre plein la vue au Prince!  La Sélection est un très bon divertissement qui atteint pleinement son but sans pour autant réinventer la roue et transformer une citrouille en carosse.  N'empêche, j'ai royalement embarqué dedans et je me suis fait un plaisir fou à suivre les aventures de cette future reine (on le devine!) en train de tomber amoureuse sous les yeux des caméras. 

Ma note: 4.25/5

Je remercie les Messageries de presse ADP et plus particulièrement Denis pour ce service de presse.

2 commentaires: