jeudi 4 décembre 2014

Les jours de l'ombre de Francine Pelletier

Les jours de l'ombre  Francine Pelletier  Alire  306 pages


Résumé:
Sha'Ema le sait, un oeil pousse juste sous son sein.  Un troisième oeil.  Comme sa mère avant elle, elle est dorénavant une impure et elle sait ce qui l'attend: la mutilation et ensuite le couvent.  Alors, elle préfère fuir.  Tout au long de son voyage, elle croisera de nombreuses personnes qui comme elle, à des degrés divers, se métamorphosent.  Voyageant avec des comédiens ambulants, vivant de ses talents de pelissière, Sha'Ema trouvera sur son chemin les réponses à ses questions.

Mon avis:
En abordant ce livre, on pense tout de suite que l'on va lire un bon roman de fantasy, écrit pour des femmes, par une femme.  Pourtant, ce n'est pas le cas...  Au final, on se retrouve avec un excellent roman, mais pas de fantasy, mais bien de science-fiction!  Les deux trames se mêlent habilement.  On commence dans l'un et tout à coup, pouf! sans s'en rendre compte, on est tombé dans l'autre.  C'est tellement bien fait que l'on tombe dedans sans la moindre douleur.  Quand au fait qu'il soit écrit par une femme pour des femmes et bien, je crois que c'est assumé.  Non pas que cela soit péjoratif, absolument pas.  Il n'y a pas dans ce roman cette épaisseur de guimauve qui tartine souvent les romans destinés à un public féminin.  Sha'Ema est intelligente, a la tête sur les épaules et gagnera sa vie grâce à ses talents, pas son physique.  D'ailleurs, elle n'a pas vraiment de protecteur, les hommes l'entourant étant ses amis et égaux.  Ah oui et elle ne passe pas son temps à prendre des décisions idiotes qui lui font mettre les pieds dans les plats, ce que j'ai beaucoup apprécié.  Par contre, il faut le dire que le genre impose certains codes avec lequel le livre ne fait que flirter, sans se les approprier vraiment, ce qui cause un certain décalage.  Rien pour gâcher la lecture, juste de quoi faire légèrement tiquer.  La fin m'a laissé dubitative: positive, négative?  Aucune idée.  C'est plutôt ouvert, mais une chose est certaine, c'est que Sha'Ema fera ses propres choix, guidée par son coeur uniquement.  Un très bon livre, à mettre dans les mains des femmes qui croient que la SF ce n'est pas pour elles.  Au contraire, elle montre que la SF, loin des idées reçues, c'est vraiment pour tout le monde.

Ma note: 4.25/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire