lundi 15 avril 2013

Je n'aurais pas le temps...

Salut!

La chanson de Michel Fugain m'est venue en tête l'autre jour.

Je n'aurais pas le temps, pas le temps
Même en courant
Plus vite que le vent
Plus vite que le temps
Même en volant
Je n'aurais pas le temps, pas le temps

Je regarde ma PAL et je suis parfois découragée.  Vais-je lire un jour tous les livres qu'elle contient?  Je ne pense pas, je ne crois pas.  Je suis un écureuil de la lecture qui amasse les livres comme d'autres amassent les REER, mais fourmi des livres, je me demande parfois si j'aurais la chance de tout lire.  Parce que la vie passe si vite.  Parce qu'elle est si courte.  Parce qu'on ne sait jamais quand elle va s'achever.

Aussi parce que tant de choses intéressantes se publient chaque année.  Parce que tant de pans du passé restent à explorer.  Et qu'on a si peu de temps pour vivre, autant en profiter pour faire avant tout les choses qu'on aime.  Et ça ne consiste pas qu'à lire après tout.

Petit billet de mélancolie.  Le moment est passé.  Je retourne m'attaquer à ma PAL en espérant (un jour!) la faire baisser.

@+ Mariane

5 commentaires:

  1. Idem ici! J'ai déjà plusieurs livres de côté pour une critique littéraire spécifique, et des amis n'arrêtent pas de me prêter leurs livres qu'ils jugent devraient me plaire. Je leur dit à chaque fois: tu sais, je pourrais en avoir pour des mois, j'espère que tu n'es pas pressé de le revoir". Ils se contentent habituellement d'écrire leur nom à l'intérieur, des fois que...

    RépondreSupprimer
  2. @Hélène, je me sens moins seule grâce à toi...

    RépondreSupprimer
  3. ne vous en faîtes pas ! à la retraite, quand nous serons seuls et que nos enfants ne nous visiteront plus que trois fois par année, nous aurons tout le temps de lire notre PAL plutôt que d'écouter la 76e saison de la Poule aux Oeufs d'Or ou les 84e reprises des Belles Histoires des Pays d'en-Haut.

    RépondreSupprimer
  4. Regarde l'autre côté de la médaille : y aurait-il plus triste qu'un monde où tu aurais lu tous les livres existant?

    Je me souviens que, pendant que je faisais ma maîtrise, j'avais lu, dans la correspondance de Cicéron, un passage où il disait à son ami Atticus que ça le désolait de penser qu'il n'aurait jamais le temps de lire tout ce que les philosophes avaient écrit. J'avais souri alors, parce que, 2000 ans plus tard, maudit que je le comprenais!

    RépondreSupprimer
  5. @Sébas, tout bien compté, si je n'ajoutais rien à ma PAL, j'aurais pour environ trois ans de lecture d'avance... Euh minute, trois ans seulement! AU SECOURS! FAUT QUE JE REGARNISSE MA PAL!!!

    @Gen, si même Cicéron le disait, qu'aie-je à me plaindre pardi! Ah et au fait, très vrai, rien de plus triste qu'un monde où j'aurais lu tous les livres existants! :(

    RépondreSupprimer