lundi 29 avril 2013

Et le grand prix de l'enthousiasme va à...

Salut!

Chaque année a lieu dans ma ville la Foire du livre, organisée par ma librairie.  Et je suis régulièrement demandée pour y jouer le rôle du poisson dans un bocal (lire, faire de la surveillance pour le vol, ce qui signifie grosso modo tourner en rond pour surveiller les gens qui viennent faire un tour.  J'ai suggéré une fois à la gérante de  faire semblant de nager comme un poisson pour passer le temps, mais elle n'a pas trouvé que c'était une bonne idée. :P).  Bref, ces longues journées me laisse beaucoup de temps pour observer.  Par essence, la Foire du livre est un mini-Salon du livre et donc, de ma position de poisson, je suis parfaitement située pour faire quelques judicieuses constatations.

Et l'une d'entre elles est celle-ci:

BORDEL QUE LES ENFANTS SONT ENTHOUSIASTES!!!!!

Vous pensez que ça n'allume pas les jeunes les livres?  Que nenni!  Ok, ça ne veut pas dire qu'ils aiment lire, mais à les voir tripoter, re-tripoter, re-re-tripoter, se passer les livres et se crier d'un côté à l'autre de la Foire pour se dire, hé, j'ai trouvé le tome X de la série Y, avec un paquet de mimiques de joie, ça me fait vraiment plaisir!  Et le temps qu'ils sont là, on ne parle pas de regarder ailleurs s'asseoir dans un coin pour faire autre chose (attitude des ados!), mais bien de faire le tour, de regarder partout, d'ouvrir dix livres différents, de les abandonner sur la première table qui passe afin de se consacrer à un autre livre qu'on vient juste de trouver.  D'aller montrer un livre à son prof et de dire en gémissant, je le veux dans la classe!  Ah oui et aussi de tripoter les posters mis à leur disposition.  C'est à moi de les convaincre d'en prendre un seul, oui, oui juste un! et de ne pas tous les dérouler pour faire leur choix!

L'enthousiasme des jeunes fait plaisir à voir... et est épuisant pour le poisson dans son bocal qui a à surveiller tout ce beau monde!  Je suis bien consciente que ce ne sont pas tous les enfants qui vont rentrer chez eux et se mettre à lire ensuite, mais ça montre qu'ils connaissent les livres, qu'ils y ont un intérêt...  Peut-être passagé, peut-être seulement dû à l'occasion, mais il existe.  Et à voir les réactions des jeunes, ils ont bien souvent lus les livres dont ils tripotent les suites avec tant d'ardeur (ce qui demande au poisson d'être vigilant pour éviter d'avoir des livres en morceaux!).

Pourquoi cet enthousiasme enfantin s'éteint-il parfois à l'adolescence?  Autre question.  Peut-être que l'intérêt n'est pas profondément ancré.  Une chose est sûre cependant: même si ce n'est que pour une journée, de voir tous ces jeunes tripper sur des livres est une chose merveilleuse à voir.  Et on croise les doigts pour l'avenir que toutes ces belles petites têtes découvrent le plaisir de la lecture et en soit mordus pour la vie!

@+ Mariane

4 commentaires:

  1. LOL J'ai adoré la comparaison avec un poisson rouge dans un bocal! ;)

    De mon côté, je ne généraliserais pas. Certains enfants tripent sur les livres, d'autres moins. Même chose pour les ados. Dans mon entourage, je vois des ados lire beaucoup, c'est juste que leur enthousiasme devant public se fait plus modéré. Ils ont un standing à tenir, tout de même... Et ils ont appris à modérer leurs ardeurs en vieillisant, il faut croire! ;)

    RépondreSupprimer
  2. Comme bénévole à la bibliothèque de l'école primaire de ma fille, j'en vois de toutes sortes: ceux qui y vont à reculons parce qu'ils sont obligés de prendre au moins un livre qui n'est pas une BD (et déjà, s'ils trippent BD, c'est bien!) mais un paquet d'autres font le pied de grue devant mon poste pour que je leur réserve certains livres toujours sortis, ou pour que je les aide avec une recherche. Eux sont vraiment allumés sur les livres, et contaminent les autres à la longue. C'est beau à voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même chose à l'école secondaire de ma fille! Certains livres sont à la mode (comme les vêtements!) et les jeunes se les arrachent, c'est beau de voir ça! :D

      Supprimer
  3. @Isabelle, je me sentais VRAIMENT comme un poisson rouge tournant en rond dans un bocal!

    Quand à la réaction des enfants, c'est en général comme ça, mais bien sûr, il y a des cas d'enthousiaste absolu et d'autres beaucoup plus modéré!

    @Hélènè, autre point de vue! En bibliothèque, ça doit être différent. Là, même les récalcitrants semblaient intéressés... Mais bon, ça prend de tout pour faire un monde après tout! ;)

    RépondreSupprimer