vendredi 12 avril 2013

Drôle de clients! Prise 17

Nous vendons un peu de matériel d'artiste en magasin.  Un client se présente à la caisse avec un minuscule pinceau, assez petit pour dessiner des détails comme les cils.  Il me lance alors, petit sourire en coin:

-Est-ce que ça fait pour repeinturer mes armoires de cuisine?

Du tac-au-tac, je lui lance:

-C'est un peu gros, je pense que ça ferait mieux pour repeindre votre salon...

Il a éclaté de rire et m'a promis de revenir me montrer des photos de son salon quand il aurait fini!

***********************************************

Un vieil homme se présente à mon comptoir, style feutre gris et imperméable, impeccablement rasé.

-Bonjour, je voudrais le livre suivant, ça a été publié en 1977.

-Hum, Monsieur, ce livre est épuisé.

-Vous pouvez me le commander?

-Euh, non, quand il est épuisé, on ne peut plus le commander, il n'est plus disponible sur le marché.

Il grommelle, mais sort un autre papier de sa poche.

-Et celui-là, il est un peu plus vieux, il date de 1953.

-Monsieur, c'est trop vieux, ces livres-là ne sont plus disponibles depuis longtemps, je ne les aies même pas sur ma banque de données!

Le client prend une longue inspiration, grondant de colère sourde.

-Mais expliquez-moi d'abord pourquoi on peut encore acheter Alexandre Dumas alors qu'il a été publié dans les années 1870!

-Oui, mais Alexandre Dumas, c'est un classique...

(Le monsieur cherchait des livres d'histoire.  Je n'ai pas osé lui dire qu'il avait confondu les dates de parutions d'Alexandre Dumas avec celles de Jules Verne...)

*************************************************

Une dame se pointe avec une découpure de journal parlant du Festival d'Angoulême (célèbre festival de BD).

-Je voudrais celle-là.

Elle me pointe l'image d'une planche de BD à la droite du texte principal.

-Euh, c'est quoi le titre?

-Ben, c'est pas marqué là? dit-elle en me pointant le haut de la planche.

-Non, c'est juste marqué Quelques instants plus tard et ça fait partie de l'image.

-Ah, mais je voudrais cette BD.

-Ben, peut-être que le titre est indiqué dans l'article à côté.

-Je sais pas, vous pourriez peut-être le lire?

-Vous ne l'avez pas lu?

-Non, mais je trouvais que ça avait l'air intéressant.

-...

********************************************************

-Bonjour!

-Bonjour!

-Je voudrais un livre, voici le titre et l'auteur est Albin Michel.

-Euh, Albin Michel est plutôt une maison d'édition Monsieur.

-Non, ça c'est un livre qu'il a écrit.

-Attendez, je vais vérifier.

Effectivement, c'était publié aux éditions Albin Michel.  

-Ben là, elle se trompe ta banque de données, c'est l'auteur Albin Michel!

-...

@+ Mariane

6 commentaires:

  1. Il a raison, ce client, elle se trompe ta banque de données !

    J'en parlais justement avec d'autres écrivains, comme monsieur Bragelonne, monsieur A. Lire et, bien entendu, Presses de la Cité.

    On a bien ri, puis on est allé encourager monsieur ERPI qui était en train d'écrire tous les manuels scolaires de l'année prochaine...

    RépondreSupprimer
  2. Haha! Ton premier client, il te cruisait pas un peu à tester ton humour?

    RépondreSupprimer
  3. Tes clients qui cherchent de vieux livres, peut-être les envoyer par là:
    http://www.bibliopolis.net/cote/index.htm

    RépondreSupprimer
  4. @Sébastien, Albin Michel m'a contacté pour me faire part de sa déception vis-à-vis de ma banque de données. Il a fait co-signer sa lettre par M. Michel Lafon et M. Robert Laffont. Je leur aie présenté mes excuses.

    @Hélène, il testait mon humour avec la tête qu'il avait, c'est sûr!

    @Claude, Merci du tuyau!

    RépondreSupprimer
  5. Ha, ha! "Elle se trompe ta banque de données".
    Il va falloir que la banque de données et toi vous rencontriez pour parler de ces lacunes. Autour d'un café, peut-être.

    RépondreSupprimer
  6. @Alice, j'aimerais bien jasé avec ma banque de données un jour, elle a de fascinante connaissances sur le monde de l'édition... :P

    RépondreSupprimer