vendredi 30 novembre 2012

Les films qui font lire

Salut!

Je me rappelle au moment de la sortie du Discours du roi de Tom Hopper avec Colin Firth.  Il y a eu une espèce de petite folie à ce moment-là, faisant jaillir dans les tablettes de nombreuses biographies du roi Georges VI et de son épouse, la reine Elizabeth. Autrement, ce serait-on intéressé à ce roi et surtout, de cette façon? Il était quelque peu tombé dans l'oubli depuis toutes les années de règne de sa fille.  On a redécouvert une personne grâce au cinéma et par entraînement les gens ce sont mis à vouloir en savoir plus et quel était le meilleur moyen pour cela?  Et oui, les livres!

L'effet d'entraînement du cinéma vers les livres est visiblement de multiples façons.  Les ventes de tous les livres de J.R.R. Tolkien ont beaucoup augmenté après la sortie de la trilogie de Peter Jackson, mais pas uniquement les trois volets des aventures de la Communauté de l'anneau.  Le Silmarion, les trois tomes des Contes inachevés, Bilbo le hobitt ont aussi facilement trouvé preneur.  Le cinéma avait ouvert les portes de l'imaginaire de Tolkien à de nombreux lecteurs qui ont voulu découvrir son oeuvre.  Le cinéma a certes déblayé le terrain, mais c'est le livre qui l'a ensuite occupé, car l'oeuvre originale était là.

Je pourrais citer de nombreux exemples.  Certains d'entre eux sont de simples trucs publiés pour surfer sur la vague du film, d'autres non et c'est sans doute là le plus intéressant.  Les produits dérivés des films, très peu pour moi!  Mais de voir un enfant venir acheter un livre sur les insectes avec sa mère après avoir vu Le papillon bleu me fascine.  On a découvert quelque chose grâce au cinéma, on l'approfondit grâce aux livres.  C'est valide pour bien des sujets.  Certains sont plus sérieux, d'autres plus légers.  J'ai eu un client qui m'a demandé des livres sur l'exploitation minière en Afrique après avoir vu Blood Diamond avec Léonardo DiCaprio.  Je lui avais recommandé Noir Canada.  Ce n'est pas tout le monde qui le fait, mais le cinéma a ce pouvoir d'ouvrir certaines portes qu'autrement on aurait pas ouverte.  Aux livres de compléter le boulot!

@+ Mariane

10 commentaires:

  1. Malheureusement, certains films enlèvent aussi le goût de lire...

    des adaptations ratées peuvent parfois tuer la réputation d'une oeuvre dans la mentalité populaire...

    RépondreSupprimer
  2. C'est pas pour rien que les auteurs sont super excités quand leur livre est adapté en film! ;)

    En effet, le cinéma, en tant que média de masse, rejoint davantage les gens. Et peut en amener certains vers le bon vieux bouquin! :)

    RépondreSupprimer
  3. @Sébastien : Est-ce que le film raté peut vraiment tuer l'oeuvre? Ou seulement manquer cet objectif de faire découvrir le livre? Les gens qui ont déjà lu le livre ne vont pas arrêter de s'y intéresser ou de le trouver bon parce que le film était poche. Ceux qui ne l'avaient pas déjà lu ne le liront sans doute jamais par contre, ça c'est sûr!

    RépondreSupprimer
  4. @Gen: j'avais plutôt en tête ta dernière phrase: "Ceux qui ne l'avaient pas déjà lu ne le liront sans doute jamais par contre, ça c'est sûr!"

    RépondreSupprimer
  5. @Sébas, ceux qui ont lu le livre et qui voit le film aussi pourri disent à tout le monde de lire le livre à la place. Ça fait une excellente réputation au livre! ;)

    @Geneviève, ah, ça, être auteur et savoir que mon livre allait être adapté en film, c'est sûr que je serais excitée comme une puce! Le film, c'est visuel, c'est l'image, voilà pourquoi ça rejoint si facilement les gens, ils voient avec une bande-annonce ce qu'ils voient voir au cinéma. Beaucoup moins facile à faire avec un livre (même si les livres sont souvent meilleurs!)

    RépondreSupprimer
  6. Je me souviens que lors de la sortie du premier film du Seigneur des Anneaux j'étais assis dans le cinéma avec le livre du deuxième film dans les mains. Lorsque le cinéma à fermé les lumière j'ai du retenir le réflexe de m'écrier : "Hey! Je suis en train de lire!" Heureusement pour mon honneur je ne l'ai pas fait.

    RépondreSupprimer
  7. @Stephan, dans ce cas-là, le livre était sans doute vraiment meilleur que le film pour toi! :P

    RépondreSupprimer
  8. Les films étaient bien... Mais Tolkien c'est Tolkien. J'avoue être encore frustré de l'apparition des elfes dans la bataille finale des deux tours. Ils n'avaient pas leur place. L'ère des humains est commencé! Oui je boude.

    RépondreSupprimer
  9. @Stephan, c'était très hollywoodien comme apparition. Mais bon, ils se dont presque tous tués, donc, pas grave pour l'ère des hommes. ;)

    RépondreSupprimer
  10. *rires* Mais quel charmants commentaire. Et je ne suis pas sarcastique, au cas où.

    RépondreSupprimer