jeudi 13 septembre 2012

Le blé en herbe de Colette

Le blé en herbe  Colette  101 pages Texte lu en numérique *

Résumé:
Philippe et Vinca sont amis depuis l'enfance, partageant chaque été leurs vacances sur la côté de Bretagne.  Adolescent, ils s'aiment silencieusement et secrètement, sous le regard des adultes qui les entourent.  Fort de leur amour, ils se croient à l'abri de tout et attendent impatiemment l'âge adulte et le droit de vivre leur amour au grand jour.  Cependant, l'arrivée d'une pensionnaire dans une autre des villas de la côté va remettre en cause et leur amour et leur avenir.

Critique:
Le plaisir avec Colette n'est pas seulement dans le récit où rien n'est jamais noir ou blanc, il est dans la manière très particulière qu'elle a d'utiliser les mots et la langue.  Artiste du verbe, elle fait de chacune de ses phrases un petit bijoux dont on se délecte.  Son écriture est belle en elle-même, l'histoire n'est qu'un prétexte à ce qu'elle déploie la beauté de son écriture.  En ce sens, ce récit de deux adolescents qui découvrent l'amour et qui s'y agrippent de toutes leurs forces portent un double germe.  Rien n'est clairement dit dans ce livre, même si les allusions sont suffisantes pour qu'on comprenne que la découverte de l'amour physique, surtout du côté de Phil.  Vinca viendra dans un second temps.  Le roman a d'ailleurs fait scandale à sa sortie parce qu'à la place de l'amour (ils s'aiment déjà), les deux jeunes gens découvrent l'amour physique, chose peu courante à l'époque.  On vit à hauteur de leurs émotions, brûlante et puissante comme le sont les émotions des adolescents.  En toile de fond, la mer, la côté où ils pêchent, le soleil qui les brûlent et les nuages qui donnent un ton troublant au récit.  Les éléments ne sont pas en phase avec leurs émotions, mais plante un décor que l'on trouve souvent en résonance avec celles-ci.  Au cours de cet été, Phil et Vinca quitteront l'enfance pour entre dans une autre phase de leurs vies.  On les abandonne à la fin des vacances, alors que la réalité les rattrapera et qu'ils devront de nouveau faire face à la vie.  Mais cet été les aura transformés à jamais.

Ma note: 4/5

* Le texte que j'ai lu est disponible en téléchargement gratuit ici.

2 commentaires:

  1. C'est vrai que Colette a une superbe prose... mais je ne l'ai pas lu depuis une éternité... tant de livres, si peu de temps... hihihi ! Tu dois connaître ça, hein, Prospéryne ?

    RépondreSupprimer
  2. Tant de livre, si peu de temps. Bouhouhou! La cruauté de la vie de lecteur!

    RépondreSupprimer