jeudi 19 avril 2012

Louis Riel de Chester Brown

Louis Riel  Chester Brown  La Pastèque 241 pages


Résumé:
Une biographie de Louis Riel, le célèbre métis qui s'est opposé au gouvernement canadien lors de la prise de possession des terres de la Compagnie de la Baie d'Hudson.

Mon avis:
Une biographie en bande dessinée?  Ah oui, celle-ci est indéniablement une biographie.  Il manque certes des pans de l'histoire personnelle de Louis Riel, son enfance et sa formation entre autre, mais le reste est bien développé: on touche à sa personnalité, aux raisons qui l'ont poussé à faire ce qu'il a fait.  On entre dans la vérité de sa personne.  J'ai l'impression d'avoir plus appris sur Louis Riel en une BD que dans presque tous les cours d'histoire que j'ai suivi.  Et je rends hommage à Chester Brown, d'avoir su traité avec autant de finesse et de respect le personnage de Louis Riel.  Il n'en fait pas un saint, mais il n'en fait pas un fou non plus, c'est un être humain qui a dû agir à un moment difficile de l'histoire.  Par contre, il ne cache pas le moins du monde la fourberie de John A MacDonald.  Bon, ça, c'est connu, mais l'auteur l'a habilement caricaturé pour mieux montrer ce trait de personnage.  On voit clairement le sort réservé aux métis, ils n'avaient aucune chance et le gouvernement ne négociait même pas, encore moins de bonne foi.  Les dessins sont très intéressant, des encrages très simples, mais chacun d'entre eux sert très bien le personnage qu'ils décrivent.  On sent leur personnalité transparaître.  J'ai aussi aimé le fait que l'auteur respecte les langues d'origine dans lesquels les dialogues avaient lieu (ceux en français sont toujours entre crochet pour les distinguer de l'anglais).  Une partie particulièrement intéressante est le procès de Louis Riel.  Était-il fou?  Ou non?  L'avocat de Riel tente de le démontrer pour lui éviter la pendaison, mais si Riel a eu des crises mystiques, c'est moins sûr qu'il était fou.  Dépassé par les événements, écrasé sous le poids des responsabilités que les siens mettaient sur son dos, oui, mais fou?  Dur à dire.  Cette subtile ambiguïté est bien rendue dans le livre.  Autre chose, les notes de fin de livre sont une petite mine d'or qui montre l'étendue des recherches de l'auteur pour cette BD.  Excellentes à lire.  Un ouvrage qui reflète bien la personnalité complexe de Louis Riel, mais au travers d'un art différent de la biographie traditionnelle, sans que cela altère le propos pour autant.

Ma note: 4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire