jeudi 26 avril 2012

Coma de Francois Gilbert

Coma  François Gilbert  Leméac  119 pages

Résumé:
Satô vit depuis un an dans un hôtel de Shangaï.  Depuis en fait qu'Ayako lui a crevé un oeil.  Celle-ci a depuis sombré dans le coma et c'est sa mère qui vient chercher Satô à Shangaï pour tenter de ranimer sa fille.  Une façon d'ouvrir une porte en Satô qui sera dure à refermer.

Critique:
Le fait de situer cette histoire en Asie était une excellente idée.  Il y a peu d'éléments qui nous rapprochent tant de la culture japonaise que de la culture que de la culture chinoise, mais dans l'atmosphère, on sent la différence.  Le livre est constitué de jeux entre les identités des personnages, particulièrement Satô.  Il ne sait pas qui il est, il se cherche et ne se trouvera pas nécessairement.  Incapable de s'aimer, il n'a pu que faire souffrir Ayako.  Et la mère de celle-ci qui se déguise pour aller voir sa fille, essayant de se recréer elle-même.  On joue sur les identités profondes, mais on s'y perd un peu au fond.  Un peu trop flou par moment pour que l'on y entre profondément.  Ce n'est que par après, en repensant au livre que j'ai fait des liens et que j'en aie saisi l'essence.  N'empêche, ça reste trop en surface pour laisser une trace durable.  Une belle lecture, mais du genre qui malheureusement ne laisse pas énormément de traces.

Ma note: 3.5/5

Je remercie Socadis et plus particulièrement Josée pour ce service de presse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire