dimanche 7 novembre 2010

Mercy Thompson: 1- L'appel de la lune de Patricia Briggs

Mercy Thompson: 1- L'appel de la lune  Patricia Briggs  Milady 374 pages



Résumé:
Mercedes Thompson, Mercy pour les intimes est garagiste dans l'État de Washington.  Passionnée d'histoire, elle répare entre deux voitures de vieilles bagnoles antiques.  Et la demoiselle adore se mettre les mains dans le cambouis pour le faire.  Mais elle n'est pas qu'une simple garagiste.  En fait, Mercy est une Changeforme, une humaine ayant la capacité de se transformer en animal, en coyote dans le cas qui nous intéresse.  Et dans ce monde où les faes inférieures ont fait leur coming-out, Mercy en sait plus que bien d'autres: son voisin Adam est le chef d'une meute de loup-garou, son copain Stefan est un vampire et une sorcière passe de temps à autre jeter un sort à son garage.  Qui plus est, elle a été élevé par des loups-garous et elle connaît donc leurs moeurs à fond.  Alors lorsqu'un jeune loup-garou est laissé mort sur le pas de sa porte, elle sait que les ennuis ne font que commencer.

Critique:
Mercy Thompson se distingue des autres séries de Bit-lit publié chez Milady par deux points: de un, ce n'est pas une garce habillée en cuir, de deux, on ne s'attarde pas sur sa vie sexuelle pendant des pages et des pages.  D'ailleurs, à mon point de vue, la couverture lui donne deux tailles de bonnet de trop par rapport à la réalité.  Parce que Mercy, même femme et féminine n'est pas pour autant une personne qui se laisse piler sur les pieds.  Elle est parfaitement capable de manoeuvrer pour obtenir ce qu'elle veut, mais tout en douceur, en tenant compte de tous les impératifs que la cohabitation avec des loups-garous lui imposent.  D'ailleurs, on met en place énormément d'éléments par rapport à eux qui explique leur comportement et leur hiérarchie.  Tout un monde que celui des loups-garous, qui a ses propres codes et ses propres lois.  Très intéressant à découvrir, de même que la brève passe qui nous emmène du côté des vampires.  On sent beaucoup de pistes à explorer, même si le livre est complet en lui-même, pas de sentiment d'un à suivre à la fin du livre.  Et pourtant, on sait qu'il y en a une!  J'ai par contre vécu avec un certain détachement les épisodes d'action, comme s'ils étaient bons, mais en tombant un peu à côté de la plaque, ce qui a fait que je n'étais pas littéralement scotchée à mon livre durant ces moments-là.  C'est le personnage de Mercy qui a gardé mon attention tout le long du livre, le coyote-femme essayant de tailler sa place dans un monde d'homme-loups, qui, s'ils ne sont pas ses ennemis ne lui font pas de cadeaux non plus.  Une femme forte et courageuse à sa façon.  Pour le reste, je dirais que beaucoup d'éléments se recoupant par rapport à d'autres séries sont présents, la «recette» étant passablement connue et efficace.  Rien pour bouder son plaisir, mais bien des redites, dont l'éternel triangle amoureux.  Un bon départ, on verra si la sauce va aller en s'améliorant ou en empirant!

Ma note: 3.75/5

Je remercie Diffusion du livre Mirabel et plus particulièrement Frédéric pour ce service de presse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire