dimanche 21 novembre 2010

Fablehaven: 3- Le fléau de l'ombre de Brandon Mull

Fablehaven 3- Le fléau de l'ombre Brandon Mull Ada 472 pages



Résumé:
Seth et Kendra sont toujours à Fablehaven, malgré le scepticisme de leurs parents face à ce séjour prolongé. Sauf que conformément aux prédictions de Vanessa, le mal se répand dans Fablehaven sous la forme d'une ombre maléfique transformant les êtres de lumières en être de l'ombre. Fées, lutins, satyres, dryades et même brownies se mettent à paraître sous leur plus mauvais jour. Et le Mal se répand partout dans le sanctuaire, au point tel qu'il pourrait causer la perte définitive de Fablehaven et de tous ses habitants...

Critique:
Un troisième tome de cette série, étonnant et comme toujours, rempli de rebondissement. Comme dans le cas du deuxième opus, on entre directement dans l'action, sans passer par une introduction digne de ce nom. Mais la méthode rapporte dès le départ car on nous lance dans l'action sans le moindre temps mort. Dans cet opus, on fait connaissance avec d'autres créatures magiques, dont les très adorables brins-de-lutins (des êtres d'un centimètre de haut), les centaures, les dryades, les hamadryades, mais aussi avec quelques autres créatures beaucoup moins fréquentables, dont certains êtres de l'ombre que l'on avait effleuré dans les deux premiers tomes de la série. Et on découvre bien des secrets de Fablehaven par la même occasion. Par contre, on ne se limite pas au sanctuaire comme tel, Kendra sera appelé à se rendre ailleurs et à s'impliquer dans une organisation chargée de défendre les sanctuaires, les Chevaliers de l'Aube. Malheureusement, ceux-ci sont dirigés par nul autre que le Sphinx... Cette introduction au monde à l'extérieur de Fablehaven proprement dit et ce qu'elle va devoir y faire (la jeune fille est recrutée par les Chevaliers) ouvre de nombreuses portes. Les dons de la jeune fille feront une nouvelle fois la différence entre la mort et la survie de Fablehaven. Et pour une fois, l'appât du gain de son frère lui permettra de découvrir ce qui cloche dans l'univers de la réserve magique. Même que celui-ci se découvrira des talents particuliers. Seth est toujours aussi tête brûlée, facile à l'attrait du gain et roublard que par le passé, mais cela m'a beaucoup moins dérangé que dans le premier tome, le personnage étant ainsi fait, il semblerait que l'on s'y habitue et que l'on finit même par apprécier ses frasques. Le don qu'il se découvre le met en quelque sorte à égalité avec sa soeur, mais d'une manière différente. Et les satyres? Ces éternels adolescents manqués friands de télévision m'ont encore une fois fait bien rire ainsi que leurs idées farfelues, même si on découvre que sous leur caractère assez semblable à celui de Seth, ils ont du courage et de la volonté. Un troisième tome meilleur que le deuxième, une série qui prend du mieux et un écrivain qui, visiblement, s'améliore de tome en tome! Tout pour plaire!

Ma note: 4.75/5

Je remercie les éditions ADA et plus particulièrement Martin pour ce service de presse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire