vendredi 28 novembre 2014

La petite révolution de Boum


La petite révolution Boum  Collection Anticyclone  Front Froid  92 pages


Résumé:
Florence est une petite fille des rues, quelque part dans une dictature.  Sa vie est faite de survie avec d'autres gamins.  Son seul petit plaisir est d'aller chez un antiquaire écouter un vieux disque de Boris Vian, Le Déserteur.  Mais lorsque la révolution, la vraie, frappe à sa porte, écoutera-t-elle les paroles pacifistes de Vian ou prendra-t-elle le chemin du combat?

Mon avis:
Une petite fille, vivant sous une dictature, tentant de survivre entourée d'une poignée de proches qui ne vivent pas mieux qu'elle.  Qui ne comprend pas touts les enjeux qui l'entourent et avance dans la vie avec ce mélange de touchante naïveté et de conscience de la dureté du monde qui sont le fait des enfants qui ne comptent que sur eux-mêmes.  On comprend son dilemme face à l'affrontement, elle qui aime tant la chanson Le Déserteur et qui pourtant est entourée de gens qui veulent faire la guerre.  La passion pour la révolution qui l'embrase soudain aussi.  Les dessins rendent d'ailleurs justice à sa candeur, elle qui ressemble à une poupée avec son visage rond et ses grandes joues marquée d'un cercle.   Les autres personnages sont plus allongés, plus étirés, plus marqués par la vie aussi d'une certaine façon.  Les arrières-plans nous plongent facilement dans l'atmosphère étouffante d'une dictature, qui pourrait être ici ou ailleurs, peu importe au fond.  Le récit est centrée sur cette petite Florence qui affronte le monde du haut de sa dégaine et c'est un choix heureux.  Le récit est un peu court, mais bien centré sur l'essentiel.  Il n'y a pas de temps morts ou de surplus.  La place est laissée à l'émotion.  Et aussi à la musique de Boris Vian.  Une belle réussite.

Ma note: 4.25/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire