jeudi 16 mai 2013

La quête de Chaaas: 2- Les vents de Tammerlan de Michèle Laframboise

La quête de Chaaas  tome 2  Les vents de Tammerlan  Collection Jeunesse-plus Science-fiction Médiapaul  202 pages


Résumé:
Ayant perdu toute chance de poursuivre la voie normale sur l'escalier des honneurs à cause de ses propres erreurs, Chaaas a quand même eu une deuxième chance grâce au questeur Sirius, qui en a fait son assistant.  Ils se rendent sur Tammerlan, une planète-océan où la population vit sur des stations aux milieux des vagues, à la poursuite des trafiquants d'azan qu'ils ont déjà contrarié sur Ch'lokan.  Alors que son maître commence son enquête sous la couverture d'une compétition de gomshak, Chaaas se mêle à la vie de la cité, accompagné de Plézar, un chhhatyl déjà croisé sur sa planète natale et également concurrent au tournoi.  Mais les trafiquants d'azan ne veulent pas particulièrement se faire prendre...

Mon avis:
Encore une fois, chapeau à l'auteur pour l'excellent univers de science-fiction qu'elle a su créer.  La planète Tammerlan est une petite merveille d'idées différentes, de façon de penser différente en terme de planète lointaine, ce que j'adore en science-fiction.  Ce qui rend d'autant plus intéressante la lecture.  On retrouve Chaaas, mais sans Perssi et Sildas (on ne parle même pas de ce dernier!)  Et on fait la rencontre d'un autre personnage qui deviendra un grand ami de Chaaas, Tussel.  Avec ce deuxième tome, on raconte une autre histoire, complètement indépendante de la première, mais en même temps, on poursuit notre odyssée dans le monde des Chhhatyls, avec leurs coutumes, leurs traditions, leurs institutions.  Et leur criminalité.  Assistant du questeur Sirius, Chaaas est avant tout là pour l'aider à résoudre ses enquêtes.  Bon, il a fait du progrès depuis le premier tome, mais il a encore tendance à foncer tête baissée...  Vous savez, quand deux choix s'offrent et qu'il prend le plus mauvais?  J'aime pas trop, mais on sent quand même par rapport au premier tome qu'il a pris du plomb dans la tête.  Ce qui est agréable!  J'ai trouvé l'intrigue moins bonne que dans le premier tome, trop saupoudrée au travers des autres éléments de l'histoire qui étaient même plus intéressant: les amours de Plézar entre autre!  La froideur de l'écriture de l'auteure est toujours là, on a du mal à entrer dans l'histoire parce que tout y est pris avec un grand détachement.  Par contre, une fois qu'on est accroché, on suit l'histoire avec grand intérêt.  J'ai aussi eu beaucoup de mal, comme dans le premier tome avec les descriptions des installations de Tammerlan.  Quand elles sont décrites, j'avais énormément de mal à me les représenter, mais une fois qu'on se promenait dedans, ça se corrigeait.  Et pour les personnages, quel magnifique cadeau que ce Plézar, un homme d'expérience, un genre de modèle pour le jeune plant trop impulsif qu'est Chaaas.  J'espère qu'on le reverra dans les autres tomes!  J'ai pas autant trippé que pour le premier tome, mais rien pour m'empêcher de poursuivre la série par contre. 

Ma note: 3.75/5

Je remercie les éditions Médiapaul pour ce service de presse.

3 commentaires:

  1. J'veux pas faire de peine, mais on le revoit (avec Tussel) dans le tome 5...

    RépondreSupprimer