vendredi 24 février 2012

Chercher dans le passé

Salut!

J'ai depuis une bonne dizaine d'années pris l'habitude de noter tous les livres que je lis.  Tous, sans exception.  J'écris le titre et l'auteur, dans l'ordre où je lis les livres.  Ce qui me permet, des années plus tard de refaire un étrange chemin: celui de mes lectures.

J'ai deux cahiers pour les écrire.  Très ordinaires si on les regarde.  Le premier m'avait été offert par une de mes profs au secondaire.  Ma prof de latin pour être exacte (hé oui, j'ai pendant une brève période étudié la langue de Cicéron!), qui est par la suite devenue bibliothécaire à mon école.  J'avais fait une activité bénévole sur la lecture et elle me l'avait offert.  Un cahier tout simple.  Il m'a duré presque 8 ans.  8 ans à écrire dedans mes lectures, à la main, les couleurs des encres de stylo variant au fil des pages.  Mon écriture aussi.  Des fois, c'est tout croche et dans ces occasions-là, je me souviens que je l'avais noté très tard, juste en finissant une lecture passionnante.  D'autres fois, c'est très appliqué et à certains endroits, je me rends compte que je devais avoir le livre à côté de moi pour être sûre de ne pas faire de fautes dans le nom de l'auteur.  L'autre cahier est plus récent.  Il m'a été offert par ma mère parce que le chat sur la couverture ressemble à l'une des miennes.  J'en suis à peu près à la moitié.  Ensuite?  Je ne sais pas.  On verra bien.

Des fois, je cherche des idées pour un petit projet en lien avec la lecture ou encore, je me pose une question sur mes lectures passées et je pars à la chasse.  Je note le début de chaque année dans mon super cahier, alors ça me permet de situer chronologiquement toutes les histoires.  Et quand je les repasse, les souvenirs affluent: ah oui, celui-là, on me l'avait prêté.  Celui-là, je l'avais détesté, je l'ai fini par tête de cochon.  Ah, celui-là m'avait fait faire des insomnies tellement il était bon.  Ah oui, j'avais ces deux-là si rapprochés?  Des souvenirs, de lecture bien sûr, mais aussi de vie.  Aussi bizarre que cela puisse paraître, je peux, même des années après, associer chacune de mes lectures avec la saison où je l'ai lu.  L'ordre de leur entrée dans mon cahier aide, c'est vrai, mais il n'y a pas que cela. 

Mes cahiers de livres lus contiennent une bonne partie de mes souvenirs de lectrices.  C'est précieux.  Je ne les consulte pas nécessairement souvent, mais quand j'ai besoin de savoir, je fouine dans ces précieux cahiers.  Ça me permet aussi de dire que depuis que je note mes livres, j'ai lu plus de 850 livres.  Pas mal non?  C'est rien ça. Je suis jeune, j'ai encore de belles années de lectrices devant moi.

@+ Prospéryne

5 commentaires:

  1. Je n'ai commencé à noter mes lectures que depuis Avril 06, soit mon début avec les rats. Je suis un peu triste de toutes ces lectures d'avant qui sont un peu passé dans l'oubli, il n'y a que lorsque je mets la main sur ces livres que la mémoire revient.

    RépondreSupprimer
  2. Je remercie d'autant plus ma prof de latin. Et c'est une autre prof qui m'avait suggéré de noter mes lectures. Je le fais donc depuis la fin de mon secondaire, soit 12 ans au total, mais je ne note vraiment les années que depuis 2005. Avant, c'est plutôt fouilli!

    RépondreSupprimer
  3. Belle idée ces journaux de lecture! :) Moi je ne note mes lectures que sous forme de billet de blogue... mais ça s'est révélé pratique plus d'une fois! :)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai commencé à noter dans un fichier WORD en même temps que l'ouverture de mon blog en juillet 2006, je devrais les imprimer et les mettre dans un cahier à anneaux! C'est vrai que ça doit faire une belle rétrospection. Surtout que je n'ai pas de mémoire et avec entre 50 et 110 livres par année (avant, pendant et après bébé!), on oublie un peu tout ça!

    RépondreSupprimer
  5. @Gen, Les critiques sont sur mon blog. Je ne les note pas ailleurs, je me fies à ma mémoire qui n'est ma foi, pas trop mauvaise!

    @Jules, ah non, manuscrit pour moi. J'aime bien l'informatique pour un paquet de trucs, mais pas pour ça, je détesterai avoir à ouvrir l'ordinateur pour noter chaque nouvelle lecture.

    RépondreSupprimer