jeudi 23 février 2012

Halo, la saga Forerunner: Cryptum de Greg Bear

Halo, la saga Forerunner  Cryptum  Greg Bear  Milady 375 pages

Résumé:
Un jeune Forerunner, membre de la caste dominante de l'espèce dominante de l'univers connu est un rebelle.  Novelastre veut tracer sa voie et partir à la conquête d'artéfacts Précurseurs, leurs glorieux prédécesseurs dans la domination de la galaxie.  Il est jeune, à peine une douzaine d'années alors que son espèce peut en vivre des milliers, mais il est aussi et surtout têtu.  Mais ce qu'il va trouver sur Erdé-Tyrné n'est pas un artéfact précurseur, mais bien un Cryptum cachant l'un des plus célèbres exilés de la guerre contre les Humains et les San'shanyum: le Didacte.  Son retour n'est pas bon signe, car avant d'entrer en léthargie, celui-ci a été témoin de beaucoup de choses troublantes.  Et il sait ce que son réveil suppose.

Critique:
Ce livre est de la science-fiction dans sa plus pure expression: beaucoup de questions, peu de réponses et un univers faisant largement appel à une technologie qui dépasse l'entendement.  Pour ceux qui comme moi connaissent l'univers des jeux vidéos Halo, c'était évidemment extrêmement tentant de lire l'histoire des Forerunners, ces précurseurs sur la pensée duquel s'appuie les Covenants.  En fait, on va beaucoup plus loin et on complexifie à l'os l'histoire que l'on avait déjà «jouée» et lu dans les livres d'Eric Nylund (se passant eux sensiblement à la même époque que les jeux vidéos).  D'ailleurs, elle se situe des milliers d'années auparavant, alors que les espèces formant l'alliance Covenant ne sont même pas encore présentes, mais où l'on parle d'une autre espèce ayant une très très grande importance... les Humains.  Oui, oui, oui!  On existe déjà à cette époque-là!  Mais dégénéré génétiquement par les Forerunners à la suite d'une guerre dévastatrice, les Humains ne sont plus ce qu'ils ont été: les seuls à avoir trouvé le moyen de détruire les Floods, secret qu'ils ont évidemment perdu dans leur dégénérescence, ce qui a mené à la construction des Halos pour défendre les systèmes Forerunners contre eux.  Hé oui, les boucles se bouclent!  On nous lance dans l'univers des Forerunners en nous laissant très peu de clés pour le comprendre, il faut savoir avancer dans ce livre en se posant des questions sans cesse et en sachant que l'on aura pas toutes les réponses, tout simplement parce que ce sont des évidences pour le personnage et narrateur principal, Novelastre.  Ah oui, détail qui m'a perturbée, on n'a pratiquement aucune description physique des Forerunners.  On a la couleur de leur peau et on sait que leur pilosité et sa couleur sont en lien avec leurs castes, mais pour le reste, aucune idée!  Pour les Humains, c'est toute autre chose, ils sont relativement bien décrits.  Même si ce livre est dérivé d'une série de jeux vidéos, j'ai été surprise de la qualité du récit, c'était vraiment très très bien.  Il y aura une suite à ce livre et vu la façon dont ça fini, je me demande bien qu'est-ce qui va s'y passer...

Ma note: 4.5/5

Je remercie Diffusion du livre Mirabel et plus particulièrement Frédéric pour ce service de presse.

4 commentaires:

  1. Honnêtement Prospéryne... j'ai rien compris à ta critique!!! ;D Faut dire que je ne connais pas le jeu dont tu parles alors je n'ai pas les bases. Tu penses que c'est possible de lire cette série quand même?

    P.S. Il y en a qui se demande où tu es passée sur le forum...

    RépondreSupprimer
  2. Ah... Pas bon signe ça... Oups! Bon, c'est sûr que de connaître la série de jeux vidéos aide, mais ce n'est vraiment pas nécessaire étant donné que ça se passe des milliers d'années avant. C'est de la très bonne SF, mais le livre en lui-même est complexe, alors c'est ça qui doit ressortir dans ma critique...

    RépondreSupprimer
  3. Oh t'en fait pas, expliquer un livre de SF est toujours périlleux parce que l'univers décrit est souvent tellement différent du nôtre.

    RépondreSupprimer