mardi 3 septembre 2013

Le voyage des chats de Luc Pouliot

Le voyage des chats  Luc Pouliot  Collection Jeunesse-Pop  Médiaspaul  127 pages


Résumé:
Depuis des générations, les félins et les canins partagent le même continent dans la paix, après des siècles de guerre.  Mais voilà que le conflit reprend brutalement, condamnant les chats à l'exil.  Ceux-ci prennent la mer à bord d'un immense bateau et s'en vont.  Seulement, ils croiseront sur leur route bien d'autres exilés.  Au sud, une sombre menace semble planer, chassant les animaux.  Une menace dont Risée, l'oiseau multicolore qui les prendra bientôt sous son aile est bien conscient et que, tout en aidant ses nouveaux amis, il est bien déterminé à découvrir et à empêcher de nuire!

Mon avis:
Ce livre est à cheval sur la ligne qui sépare le conte du roman jeunesse.  Parfois d'un côté, parfois de l'autre.  Ce qui fait qu'à la lecture, on a un peu de mal à se «brancher»; tenant des deux, on peine à s'orienter.  Par ses personnages et aussi un peu par le ton, le livre tient du conte, mais par les aventures des protagonistes, par la longueur de celles-ci, le livre est plus proche du roman jeunesse.  Reste que les aventures de cette bande de félins de toutes sortes obligé d'abandonner leur continent et leurs longues siestes (ohlàlà!) aurait fait un excellent roman à lui tout seul.  Sauf qu'on y ajoute Risée, un être quelque peu magique tout en étant profondément, comment dire, humain?  Il n'a pas de sagesse profonde ou de superpouvoirs, non, il n'est qu'un être différent qui essaie d'utiliser ses capacités supérieures et sa longue expérience pour guider au mieux les êtres dont il se sent responsable.  J'avoue ne pas avoir trop aimé cet ajout au livre.  On aurait pu rester simplement centré sur la troupe de chats en recherche d'un endroit où s'installer sans problème...  En fait, cette troupe de chats est drôlement amusante en partant: tous les genres du félin sont représentés, du chat domestique au lion, en passant par les chats de race, les léopards, les panthères et même les tigres!  Leurs noms donnent souvent une très bonne idée de leur personnalité ou de leurs caractéristiques: Lyon, Matouchat, Chaton, Duminou, Gazel...  Hihihi!  J'ai beaucoup aimé le personnage de Duminou, ce roi-chat en devenir, ainsi que quelques autres parmi la gent féline.  Mais pas vraiment Risée et tout ce qui lui était lié.  Je ne peux pas dire que j'ai aimé, même si on passe un bon moment.  Pour une fois, même les chats ne permettent pas de sauver un livre.

Ma note: 3/5

P.S. La couverture du livre n'est pas la même que celle de l'édition que j'ai.  Milles excuses, même après avoir récuré les fonds d'Internet, je n'ai jamais retrouvé la bonne image.

2 commentaires:

  1. C'est étrange, moi non plus je n'ai jamais retrouvé ta couverture...

    RépondreSupprimer
  2. @Sébas, ben, la preuve que j'avais très bien cherché! ;)

    RépondreSupprimer