mercredi 9 janvier 2013

Surveiller ce que lisent les jeunes

Salut!

Beaucoup de parents viennent magasiner des livres pour leurs enfants.  Je ne comprends pas pourquoi ils viennent sans eux, mais bon, aller comprendre, on dirait qu'ils pensent qu'ils vont découvrir la perle rare à leur place, comme si pour trouver le chandail idéal pour une jeune adolescente, il fallait ne pas l'emmener faire les magasins.  Trouvez l'erreur!  Toutefois, c'est plein de bonne volonté qu'ils débarquent au magasin.  Et ils prennent le temps de vraiment regarder à fond et de se faire conseiller.  Sauf que...  Ben, ce sont des parents.  Avant tout et surtout.  Alors, ne passe pas tout ce que les jeunes lisent et aiment lire!

J'ai vu des parents repousser du revers de la main les Hunger Games parce que c'était trop violent.  Ok, tout à fait d'accord, ce n'est pas une histoire pour les gamins que celle-là.  Mais de là à la condamner entièrement et totalement du premier coup parce que c'est violent...  Votre enfant joue à des jeux vidéos Madame?  Oui?  Il y a de grosses chances qu'ils aient vu semblable chose et même pire.  J'ai eu de la difficulté à faire découvrir les Clowns vengeurs à des ados de 16 ans pour la même raison.  Pourtant leur mère leur a mis dans les mains un Stephen King sans le moindre problème.  Trouvez encore une fois l'erreur!

Et le sexe?  Pas dans les livres jeunesse SVP!!!  Non, jamais, ça n'existe pas!  Parler de sexualité à des ados devrait être interdit à entendre certaines personnes.  Pas en bas de 18 ans!  J'admire le courage de Marie Gray d'avoir oser écrire des romans parlant sans tabou de sexualité auprès des ados.  Elle prévient tout le monde, que c'est de cela que ça parle avec une mention claire 14-18 ans sur la couverture, mais ça cause quand même un malaise auprès des parents.  Pas des ados par contre, qui y trouvait largement leur compte.  Quand ils ou elles viennent en librairie!  Mais ça, c'est souvent sans maman...

Ok, je mets la situation au pire et la plupart des gens ont un bon seuil de tolérance.  Ils surveillent, mais de façon raisonnable.  Oui, Hunger Games, c'est sans doute trop violent pour une jeune fille de 10 ans, mais pas de 14.  Et oui, certains romans sont beaucoup trop sexuels pour des ados, mais rassurez-vous, ils ne sont pas dans la section jeunesse.  Mais qu'est-ce qu'on peut se poser de questions concernant les livres que les jeunes peuvent lire.  J'ai parfois l'impression que certains parents souhaiteraient retourner au temps des bonnes vieilles lectures édifiantes de l'Église catholique pour être sûr qu'il n'y ait rien de mal dans les livres lus par leurs enfants. 

Un seul détail par rapport à cela; ces livres étaient rarement aussi enlevant que la littérature pour ados actuelle!

@+ Mariane

2 commentaires:

  1. Je souscris complètement!
    Souvent, les commentaires ça va leur donner des idées... Un adulte me l'a m^me sorti pour un livre parlant... d'anorexie!
    Certains parents ultraprotecteur se font une image très "idéalisée" de l'enfance et de l'adolescence. Mais à trop protéger, à trop penser "pour" son enfant, je pense qu'en fait, ils s'en éloignent

    RépondreSupprimer
  2. @Alice, je me rappelle qu'ado, j'ai lu des trucs... que ma mère m'avait strictement interdit de lire! Plutôt que de dire non, ou d'ignorer une situation, ça ne peut pas être le point de départ d'une belle discussion? En tout cas, moi c'est comme ça que je vois ça. Et ce n'est pas tout le monde qui est huître sur le sujet, j'ai déjà vu un père accepter que son fils de 11 ans lise un livre sur la Secondaire Guerre mondiale assez dur, en me disant qu'il aimait mieux qu'il sache la vérité et en discuter avec lui plutôt que de la lui cacher. J'aimais beaucoup l'attitude de cet homme. Par contre, il détestait les littératures de l'imaginaire et refusait que son enfant en lise... On ne peut pas être parfait!

    RépondreSupprimer